Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Mercredi 21 août 2019

Intranet

Accueil > Economie > Commerce équitable > Commerce équitable et environnement

Enregistrer au format PDF

Commerce équitable et environnement

Le commerce équitable, au coeur du développement durable ?

Dimanche 17 mai 2009



 Alternatif, solidaire, équitable...

Si le commerce équitable, appelé à l’origine alternatif ou solidaire, existe depuis plus de cinquante ans comme réaction, force de proposition, et action concrète face aux relations économique et commerciales inégalitaires entre le Nord et le Sud, il n’est connu du grand public en France que depuis peu, essentiellement grâce au travail des associations. L’IFAT (Fédération internationale du commerce équitable), qui compte des membres dans 70 pays, a ainsi institué une journée internationale du commerce équitable, le 9 mai.

- Notre article sur les acteurs du commerce équitable

Comme en ce qui concerne l’agriculture biologique, la France reste en retard par rapport à d’autres pays, notamment d’Europe du Nord (47 % des bananes vendues en Suisse proviennent du commerce équitable, 70 % du café en Autriche...). Mais les ventes du commerce équitable ont progressé de plus de 30 % ces trois dernières années et sa notoriété auprès des français-es est passée de 9% en 2000 à 82% en 2008. Le montant moyen des dépenses annuelles en produits équitables d’un foyer français n’est encore que de 16,40 euros fin janvier 2009.

- Notre article sur les chiffres du commerce équitable

 L’environnement, une préoccupation du commerce équitable

La place de l’environnement dans le commerce équitable est actuellement au centre de débats et de travaux des acteurs de la filière. La 9ème édition de la quinzaine du commerce équitable, qui vient de s’achever le 24 mai, a été placée sous le thème Commerce équitable et environnement.

Le commerce équitable s’inscrit dans une démarche de développement durable qui s’efforce, de façon très concrète, de prendre en compte de façon équilibrée l’équité économique, le progrès social et la préservation de l’environnement. Bien que la plupart des acteurs du commerce équitable ait toujours promu des modes de production durables (agriculture familiale, agriculture biologique, agroforesterie, artisanat utilisant ou recyclant des matières premières locales...), jusqu’à présent, la démarche mettait plus l’accent sur les aspects économiques, les droits humains, l’éducation à la solidarité internationale.

Les acteurs du commerce équitable s’engagent maintenant de plus en plus dans des démarches pour valoriser les aspects environnementaux de leur action et les améliorer selon des critères de progrès caractéristiques de la démarche du CE. Parmi les initiatives : formations des membres et des groupes locaux, recueil de bonnes pratiques et publications, éducation vers un développement durable, prise en compte de critères environnementaux dans les points de vente, analyse du cycle de vie des produits (production, commercialisation, déchets…), bilans carbone (par exemple, depuis la récolte du cacao ou du café jusqu’au recyclage de l’emballage en passant par le transport), réduction et compensation des émissions de gaz à effet de serre par des projets de reforestation dans les exploitations agro-forestières de petits producteurs et productrices...

La Plate-forme du commerce équitable vient de publier un guide 2009 des pratiques environnementales de ses membres Commerce équitable et environnement : une alliance pour un développement durable.

- Télécharger le guide (pdf 52 pages 1 Mo)
- Le site de la plate-forme : http://www.commercequitable.org/

Artisans du Monde a publié un dossier de sensibilisation sur commerce équitable et environnement

- Télécharger le bulletin Equité d’Artisans du Monde Commerce équitable et environnement (pdf 24 pages)

 Diversité culturelle, justice écologique

Adéquations contribue à ce débat sur le commerce équitable comme démarche de développement durable. En particulier, comment mieux prendre en compte le fait que le commerce équitable peut jouer un rôle important dans la mise en oeuvre du quatrième pilier du développement durable, la diversité culturelle ? Le débat sur les « dégâts environnementaux » du commerce équitable (en raison du transport sur de longues distances par exemple) est-il fondé ? Peut-on critiquer les émissions de gaz à effet de serre induits par une chaîne d’activités permettant à des personnes ou des groupes, notamment des femmes, d’exercer leur droit au développement et à un revenu décent, et ce d’autant plus que les pratiques agricoles, de fabrication, de récupération mises en œuvre sont peu polluantes, voire concourent à préserver des équilibres naturels ?

... Lire nos articles, parus dans Equité, le bulletin d’Artisans du Monde, sur :
- commerce équitable et diversité culturelle
- commerce équitable et justice écologique

 Le commerce équitable au niveau territorial

Max Havelaar France, la fédération Artisans du Monde et la Plate-forme pour le commerce équitable ont lancé en janvier 2009 avec 16 collectivités pilotes (14 villes et deux régions), une phase d’expérimentation de la campagne nationale Territoires de commerce équitable avec seize collectivités pilotes. Ces collectivités vont notamment voter une délibération et acheter des produits issus du commerce équitable, inciter les entreprises à faire de même et les commerçants et restaurateurs à développer et mettre en avant l’offre de commerce équitable, et les entreprises, créer un Conseil local pour le commerce équitable.

Par ailleurs, le site internet vitrine.commercequitable.org offre aux collectivités et aux distributeurs des ressources pour acheter des produits selon leurs besoins spécifiques.

- http://www.territoires-ce.fr/
- http://vitrine.commercequitable.org/

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires