Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Dimanche 24 mars 2019

Intranet

Accueil > Campagnes & plaidoyers > Pétition pour le démantèlement nucléaire et pour une (...)

Enregistrer au format PDF

Pétition pour le démantèlement nucléaire et pour une société centrée sur les énergies naturelles

Mise à jour juin 2012 : la pétition, toujours d’actualité, a recueilli plus de 7 millions de signatures

Jeudi 1er septembre 2011

Une coordination japonaise née après la catastrophe de Fukushima, "Citizens’ Committee for the 10 Million People’s Petition to say Goodbye to Nuclear Power Plants", a lancé cette pétition internationale dont le but, comme l’indique son nom en anglais, est de recueillir dix millions de signatures pour réclamer une sortie du nucléaire au Japon. Parmi les membres fondateurs de ce comité, on compte l’écrivain et lauréat du Prix Nobel, Kenzaburo Oe, et des intellectuels et artistes, comme le musicien Ryuichi Sakamoto. Les 10 millions de signatures espérées seront présentées au Premier Ministre japonais à l’occasion du premier anniversaire du triple désastre du 11 mars 2011.
Vous avez jusqu’au 28 février 2012 pour signer et faire signer cette pétition (le formulaire est en téléchargement au bas de cette page) et la retourner aux organisateurs !


GIF - 11.4 ko

Pétition pour le démantèlement nucléaire et pour une société centrée sur les énergies naturelles

Objectifs

Affectés par les explosions répétées et la fusion des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi (TEPCO), la mer, l’air et le sol ont subi une contamination importante. Selon les prévisions, d’innombrables personnes seront exposées aux radiations dans le futur.

Alors que les survivants des bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki doivent encore en supporter les effets, nous sommes aujourd’hui non plus seulement victimes mais aussi coupables d’avoir utilisé l’énergie nucléaire.

Nous craignons désormais que la situation ne cause des torts incommensurables aux enfants et à ceux qui sont encore à naître. L’être humain ne peut coexister avec le nucléaire.

Pères, mères, frères et sœurs ne savent plus où trouver lanourriture saine pour nourrir les jeunes enfants, ni où trouver refuge. Aucune réponse ne leur est fournie. Pour les prochaines générations, nous aspirons à une société durable et en paix, une société dans laquelle notre mode de vie qui détruit la nature et gaspille l’énergie aura été remis en cause, une société où nous coexisterons avec les êtres vivants de notre Terre.

Pour commencer, nous réclamons aux dirigeants politiques une transition de la politique énergétique afin de sortir du nucléaire. À cette fin, nous formulons les demandes suivantes :

Demandes

1. Nous demandons l’annulation des projets de construction de nouvelles centrales, et la Planification de l’arrêt des centrales existantes, y compris lacentrale de Hamaoka.

2. Nous demandons que le réacteur nucléaire et l’usine de recyclage des déchets de Monju, qui utilisent du plutonium, la matière première la plus dangereuse du monde, soient arrêtés et fermés de manière définitive.

3. Nous demandons une transition immédiate de la politique énergétique vers des économies d’énergie et un recentrage sur les énergies naturelles.



Adresse du comité et principaux promoteurs

"Citizens’ Committee for the 10 Million People’s Petition to say Goodbye to Nuclear Power Plants"

C/o Gensuikin, 1F 3 - 2 - 11 Kanda Surugadai, Chiyoda-ku, Tokyo 101-0062, JAPAN
Tel.03-5289-8224
Fax.03- 5289-8223

Principaux promoteurs :

Katsuhito Uchihashi, Kenzaburo Oe, Keiko Ochiai, Satoru Kamata, Ryuichi Sakamoto, Hisae Sawachi, Jakucho Setouchi, Takashi Tsujii, Shunsuke Tsurumi

Promoteur en France

www.senrinomichi.com
senrinomichi23 [at] gmail.com

Dates limites

Première date limite : 10 septembre 2011, seconde date limite : 20 décembre 2011, dernière date limite : 28 février 2012 .

Comment envoyer la pétition ?

Envoyer par la poste, à l’adresse du comité citée plus haut, la page de pétition agrafée avec les originaux des pages incluant les noms (photocopies et fax non acceptés).
Prière d’inclure une note indiquant le nombre total de signataires.
La pétition sera ensuite envoyée au gouvernement et au parlement japonais par le comité, et ne sera pas utilisée à d’autres fins.

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires