Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Lundi 16 décembre 2019

Intranet

Accueil > Actualités > Actualité > Santé publique, risques toxiques : projection débat le 28 (...)

Enregistrer au format PDF

Santé publique, risques toxiques : projection débat le 28 janvier à Paris

Vendredi 23 janvier 2015


JPEG - 40.5 ko

19h : accueil - soupe

19h30 : projections en deux volets de 9 spots
- Santé/environnement : métaux lourds ; amiante-ciment ; piscines chlorées ; mercure domestique ;
- et produits toxiques du quotidien : addiction parfums synthétiques ; pesticides ; nanos ; polluants domestiques divers.

21h : Buffet partagé


Les Périphériques vous parlent, en collaboration avec Roger Lenglet

Mercredi 28 janvier à partir de 19 heures
Café associatif de la Commune libre d’Aligre
3 rue d’Aligre - métro Ledru-Rollin (Ligne 8)
Entrée libre (consommations à prix très doux)

Informations : 01 40 05 05 67 ou chaos(at)lesperipheriques.org


Cette projection s’inscrit dans le cadre d’une campagne de prévention de santé publique : Protégeons notre santé, bien commun , qui sera lancée sur le web à partir du 16 février prochain avec la diffusion de 15 spots, à raison d’un spot par semaine, en partenariat avec l’association Adéquations. Elle porte sur les risques liés à un certain nombre de substances et de produits dont la toxicité est avérée ou fortement suspectée, et pour lesquels la prévention actuelle demeure insuffisante, inexistante ou confidentielle.

Les risques traités concernent des agressions toxiques émanant des pesticides dans les literies, composants dangereux dans le mobilier, fuites de mercure domestique, métaux lourds dans les poissons, chloramines dans les piscines au chlore, nanoparticules toxiques dans les aliments, exposition à l’amiante-ciment, substances toxiques passant par le cordon ombilical, cocktails de produits et de substances amplifiant les risques de maladies d’Alzheimer et de syndrome parkinsonien, etc…

Or, certaines industries concernées nient ces risques ou les minimisent, tant dans leur communication en direction du grand public que dans leurs actions de lobbying auprès des décideurs politiques.

C’est pourquoi nous devons apprendre à mieux nous protéger, individuellement et collectivement. Cette initiative entend y contribuer.

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires