Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Mardi 15 janvier 2019

Intranet

Accueil > Actualités > Actualité > Le Programme des Nations unies pour l’environnement (...)

Enregistrer au format PDF

Le Programme des Nations unies pour l’environnement propose de supprimer toute subvention aux énergies fossiles

Extrait d’un communiqué du PNUE

Jeudi 4 septembre 2008

Selon une étude publiée le 26 août par le PNUE, "l’élimination des subventions aux énergies fossiles est un facteur clé dans la réduction des gaz à effet de serre, qui permettrait aussi de stimuler lentement mais sûrement l’économie mondiale...". L’étude estime aussi que ces subventions ne profitent pas, en réalité, aux classes les plus défavorisées.


"Le rapport conteste l’idée reçue voulant que les subventions bénéficient aux pauvres, argumentant que nombre de ces mécanismes de soutien des prix privilégient les classes supérieures de la société plutôt que celles à faibles revenus.

De plus, ces subventions servent à détourner les fonds nationaux des politiques et initiatives innovantes qui sont susceptibles d’avoir un impact beaucoup plus important sur les moyens de subsistance et modes de vie des classes sociales les plus défavorisées.

Dans le monde, près de 300 milliards de dollars ou 0.7 pour cent du PIB mondial sont alloués aux subventions énergétiques annuellement.

La plus grande part du budget sert à abaisser ou réduire artificiellement le prix réel des combustibles comme le pétrole, le charbon et le gaz, ou l’électricité issue des combustibles fossiles.

La suppression de ces subventions permettrait de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 6 pour cent par an, tout en contribuant à une augmentation de 0.1 pour cent du PIB mondial."

Achim Steiner, Sous-secrétaire général des Nations Unies et Directeur exécutif du PNUE, conclut : "Les gouvernements devraient réexaminer leurs subventions énergétiques et supprimer celles qui sont inéfficaces et portent préjudices aux ressources limitées. Celles-ci retardent l’introduction des énergies renouvelables ou d’autres formes efficaces de production d’énergie, en érigeant des barrières qui vont des transports en commun jusqu’aux appareils économes en énergie."

Sur le site du PNUE :
- Texte intégral du communiqué présentant le rapport
- Le rapport lui même (document PDF, en anglais)

 

A consulter sur le site d’Adéquations :
- Notre rubrique Energie

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires