Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Mardi 12 novembre 2019

Accueil > Membres et partenaires > Yveline Nicolas > Articles et textes > L’accaparement des terres, les femmes en première (...)

Enregistrer au format PDF

L’accaparement des terres, les femmes en première ligne

Vendredi 10 août 2012, par Yveline Nicolas


Dans le monde entier, crise écologique et spéculation foncière sont intrinsèquement liées, avec des conséquences sur l’aggravation de la faim, qui touche maintenant un milliard de personnes, dont la plus grande partie en milieu rural et majoritairement des femmes et des enfants.

Les paysannes et paysans des pays du Sud font face depuis quelques années à une nouvelle menace : « l’accaparement des terres ». Appelé par euphémisme « transactions foncières à grande échelle », "cessions d’actifs à des investisseurs étrangers", voire, par la Banque mondiale, « investissements agricoles », l’accaparement fait surtout figure de nouveau colonialisme.

Lire l’article en ligne

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires