Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Mardi 23 juillet 2019

Intranet

Accueil > Actualités > Actualité > Le Ministère du DD publie "L’Environnement en France" (...)

Enregistrer au format PDF

Le Ministère du DD publie "L’Environnement en France" édition 2010

Samedi 5 juin 2010


 Communiqué du Ministère

Journée mondiale de l’environnement : l’état de l’Environnement en France

4 juin 2010

A l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement, Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, présente samedi 5 juin 2010 l’édition 2010 du rapport sur l’état de l’environnement en France.

Le rapport sur l’état de l’environnement en France est édité tous les 4 ans par le service statistique du ministère du Développement durable et de la mer.

A partir des statistiques disponibles aujourd’hui, il dresse en une vingtaine de chapitres portant sur l’ensemble des thématiques clés (eau, air, sol, mer, biodiversité, changement climatique, énergie, agriculture, forêt, industrie, déchets…), un bilan complet de la qualité de notre environnement et des différentes pressions qui s’y exercent. Il permet déjà d’apprécier les grandes évolutions qui font suite aux réalisations du Grenelle de l’environnement.

(...)

La Journée mondiale de l’Environnement

Organisée tous les 5 juin depuis 1972 par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), la Journée mondiale de l’Environnement invite tous les pays à s’engager et à respecter l’environnement. « Des millions d’espèces d’espèces - Une planète - Un avenir commun », c’est le mot d’ordre choisi cette année pour soutenir l’Année internationale de la Biodiversité. L’occasion de souligner l’importance pour l’homme, de la richesse des espèces et des écosystèmes de la Terre.

Des millions de personnes, sur tous les continents, participeront à des activités (plantation d’arbres, sessions de nettoyage, journée sans voiture, excursions pour observer les oiseaux, expositions...) organisées dans le monde entier.

 Conclusion générale du rapport

Avertissement : La rédaction de la présente édition de « L’environnement en France » s’est achevée au 31 décembre 2009. Des éléments ponctuels d’actualisation, postérieurs à cette date, ont toutefois pu être intégrés. Compte tenu des sources statistiques à disposition, la plupart des données présentées dans le rapport sont antérieures au début de mise en oeuvre des engagements du Grenelle de l’environnement. Dans beaucoup de domaines, il manque encore aujourd’hui des données pour les années 2008 et 2009. De fait, le rapport sur l’environnement 2010 dresse un état des lieux statistique à l’aube du Grenelle de l’environnement sans s’engager sur le terrain de l’évaluation.

L’environnement est aujourd’hui un mot-clé du débat public qui renvoie à des réalités multiples (ex. climat, qualité de l’air, occupation des sols, biodiversité) soumises à la pression d’activités humaines variées (ex. transports, industrie, urbanisation, agriculture).

Composite, très diversifié, notre environnement est le produit d’une interaction complexe sur le temps long entre le milieu et une société en mouvement. En replaçant l’analyse dans une perspective historique et en la resituant dans le contexte socio-économique, il est possible de cerner les dynamiques majeures, d’esquisser les traits caractéristiques de la situation actuelle, de donner du sens aux constats établis.

Des séries statistiques longues et solides exploitées de façon rigoureuse permettent de retracer l’évolution de quelques données clés reflétant l’état et les pressions. Une « toile impressionniste » ressort de l’analyse. Touche par touche, le tableau révèle une cohérence d’ensemble où se mêlent les progrès enregistrés depuis quelques années, les héritages à gérer et les problèmes de fond en suspens à l’aube du Grenelle de l’environnement.

Replacé dans une perspective de long terme, le bilan de l’environnement en France au début du XXIe siècle apparaît contrasté. Des progrès ou des stabilisations de l’état sont à noter en matière atmosphérique : les émissions de gaz à effet de serre baissent en France ; la qualité de l’air dans les villes s’améliore. Des tendances relativement positives s’esquissent pour la qualité des eaux superficielles, pour la gestion de la matière et la limitation de la production des déchets. La situation reste cependant préoccupante pour les sols, les eaux souterraines, les eaux côtières, l’occupation des sols - fortement marquée par l’artificialisation -, la biodiversité. La situation appelle une grande vigilance dans les territoires les plus fragiles comme le littoral ou les plus sensibles en termes de sécurité civile comme les zones inondables soumises à la pression de l’urbanisation.

La manière dont la réflexion économique générale intègre les enjeux environnementaux est par ailleurs étudiée dans le sillage des travaux de la Commission Stiglitz-Sen-Fitoussi. La nécessité de prendre en compte dans l’analyse différentes échelles d’approche est également soulignée : du niveau le plus local au niveau global, de nombreux acteurs sont en effet impliqués. De ce point de vue, le défi du changement climatique apparaît comme un des champs privilégiés de réflexion et d’action collective.

 Télécharger le rapport sur le site officiel

- Rapport sur l’environnement en France édition 2010 (attention pdf "lourd" : 11 Mo)

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires