Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Jeudi 17 octobre 2019

Intranet

Accueil > Plaidoyers pour les élections au (...) > Européennes : J-31, Il est temps de défendre le droit des (...)

Enregistrer au format PDF

Européennes : J-31, Il est temps de défendre le droit des paysan(ne)s à la terre !

Jeudi 7 mai 2009

A la suite du Forum international sur l’accès à la terre organisé les 18 et 19 avril, Peuples Solidaires et la Confédération Paysanne s’adressent aux candidat(e)s aux élections européennes pour leur demander de s’engager en faveur de la souveraineté alimentaire au Sud comme au Nord, en signant une charte.
Ci-dessous, le communiqué diffusé par Peuples Solidaires.



Le 7 juin prochain, les citoyen(ne)s français(e)s vont élire leurs représentant(e)s au Parlement européen. Il reste un mois de campagne pour que les candidats expriment leur engagement au côté des paysannes et des paysans en Europe comme au Sud, afin de mettre l’accès à la terre à l’agenda du prochain Parlement européen.

La participation massive au Forum international sur l’accès à la terre organisée par Peuples Solidaires et la Confédération Paysanne les 18 et 19 avril derniers à la Mairie de Montreuil a montré combien l’opinion publique était sensible aux enjeux agricoles et alimentaires mondiaux.

Dans un contexte de crise alimentaire, environnementale, financière et économique, la course aux rachats de terres agricoles et l’essor de l’agrobusiness fragilisent des millions de paysans privés de leurs moyens de production et écartés des politiques agricoles. Prêt d’un milliard de personnes souffrent aujourd’hui de la faim, les trois quart étant des paysans, en particulier des femmes.


L’Union européenne a de grandes responsabilités dans les politiques de libéralisation de l’agriculture et l’abandon des agricultures familiales et paysannes. C’est pourquoi les participants au forum international sur l’accès à la terre ont rédigé une Charte que les candidat(e)s aux élections européennes sont invité(e)s à signer pour exprimer leur engagement à défendre le droit des paysan(ne)s à la terre et la souveraineté alimentaire, tant en Europe que dans les pays du Sud.

Dans ses grandes lignes, la Charte demande aux futur(e)s parlementaires européen(ne)s de :

- soutenir publiquement les luttes paysannes en faveur de la souveraineté alimentaire, qui doit primer sur le droit commercial, et reconnaître le rôle-clef des femmes agricultrices.

- lutter contre le phénomène d’accaparement des terres agricoles en demandant la transparence et la régulation des investissements et politiques foncières impliquant notamment des acteurs européens (entreprises, fonds spéculatifs et banques) ou internationaux (Banque mondiale en particulier) en Europe de l’Est et dans les pays en développement.

- abandonner l’objectif d’incorporation de 10 % d’agrocarburants dans la production énergétique européenne et définir une politique d’indépendance protéinique pour mettre un terme aux monocultures d’exportation des pays du Sud tournées vers le marché européen. La Charte se positionne également dans le débat sur la réforme de la Politique Agricole Commune en 2013 en appelant les futur(e)s eurodéputés à refonder la PAC sur les objectifs de souveraineté alimentaire, de préservation des ressources naturelles, de relocalisation de la production alimentaire et de développement de l’emploi paysan, dans le respect des agricultures paysannes du Sud.

Les candidat(e)s sont pour cela appelés à soutenir les politiques permettant de :

- sécuriser l’accès pour des installations paysannes en privilégiant le droit d’usage sur le droit de propriété.

- poser les bases d’une réforme foncière et agraire pour protéger l’espace agricole contre l’urbanisation, en bannissant la concentration et en favorisant le partage des terres.

- soutenir les collectivités qui s’engagent sur des réserves foncières agricoles, ainsi que sur les projets collectifs d’utilisation des terres agricoles et de préservation des ressources.

Les militants de Peuples Solidaires rencontrent actuellement les candidat(e)s dans les différentes circonscriptions françaises pour leur demander de soutenir cette Charte. Les noms des signataires seront rendus publics d’ici le 7 juin. Il est temps de défendre le droit des paysan(ne)s à la terre !

- Télécharger le texte intégral de la Charte sur le site de Peuples Solidaires

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires