Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Dimanche 26 mai 2019

Intranet

Accueil > Actualités > Actualité > Le Forum humanitaire mondial publie un rapport alarmant (...)

Enregistrer au format PDF

Le Forum humanitaire mondial publie un rapport alarmant sur les conséquences humaines du réchauffement climatique

D’après les infos du site www.ghf-geneva.org

Vendredi 29 mai 2009

Le Forum humanitaire mondial, présidé par l’ex secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, a publié vendredi 29 mai un rapport sur les conséquences humaines du changement climatique (ci-dessous en téléchargement).
"Human Impact Report : Climate Change – The Anatomy of a Silent Crisis" estime que le réchauffement climatique cause déjà 300 000 morts par an et en appelle aux Etats riches, dans la perspective du sommet de Copenhague de décembre qui doit trouver un accord pour l’après Kyoto : il faut multiplier par 100 l’aide aux pays pauvres pour limiter la crise humanitaire majeure qui s’annonce.


Kofi A. Annan, Président du Global Humanitarian Forum, a présenté aujourd’hui un nouveau rapport sur l’impact humain des changements climatiques. Human Impact Report : Climate Change – The Anatomy of a Silent Crisis est le premier rapport complet s’intéressant aux conséquences humaines des changements climatiques, souvent négligées au profit de l’étude des effets physiques à long terme.

Le rapport estime que le changement climatique cause aujourd’hui plus de 300 000 décès dans le monde chaque année, soit l’équivalent du tsunami de 2003. En 2030, ce nombre pourrait atteindre un demi million.

Il indique également que le changement climatique a aujourd’hui un impact sur la vie de 325 millions de personnes. Ce nombre devrait plus que doubler en vingt ans et représenter 10% de la population mondiale : on assiste ainsi à l’apparition d’un défi humanitaire majeur.

Les pertes économiques dues au changement climatique s’élèvent aujourd’hui à plus de 125 milliards de dollars par an. C’est plus que le PIB des trois quart des pays du monde, et plus que le montant total de l’aide actuelle des pays industrialisés aux pays en développement. En 2030, ces pertes pourraient avoir presque triplé et représenter 340 milliards de dollars.

Selon Kofi Annan, six mois à peine avant le sommet de Copenhague, le monde se trouve à la croisée des chemins. "Nous ne pouvons plus nous permettre d’ignorer l’impact humain des changements climatiques. Ce rapport constitue un appel, pour les négociateurs qui se réuniront à Copenhague, à conclure l’accord international le plus ambitieux jamais obtenu, faute de quoi il faudra continuer à accepter la famine, la maladie et les migrations de masse sur une échelle sans cesse croissante."

Les populations les plus gravement en danger représentent un demi-milliard de personnes dans certaines des régions les plus pauvres du monde qui sont aussi les plus exposées aux changements climatiques, notamment les zones arides, l’Afrique sub-saharienne, l’Asie du Sud et l’Asie du Sud-Est, les petits États insulaires en développement...

Barbara Stocking, directrice exécutive d’Oxfam GB et membre du conseil d’administration du Forum humanitaire mondial, a déclaré pour sa part : "Le changement climatique est une crise humanitaire qui menace de submerger le système humanitaire et de provoquer une régression du processus de développement. Il y a une injustice flagrante puisque les pauvres dans les pays en développement en subissent plus de 90% des conséquences - à travers la mort, la maladie, la misère et la perte financière - alors qu’ils n’ont pas contribué à la création du problème. Malgré cela, l’aide des pays riches pour permettre l’adaptation des pays pauvres et vulnérables au changement climatique ne représente même pas 1% de ce qui est nécessaire. Cette flagrante injustice doit être prise en compte à Copenhague en décembre."

- Source : http://www.ghf-geneva.org/

 

A consulter sur le site d’Adéquations :
- Rubrique Changements climatiques
- Quelle gouvernance internationale pour le développement durable ?

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires