Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Vendredi 22 novembre 2019

Intranet

Accueil > Nos projets & actions en cours > Les politiques de transition écologique > Archives Le Grenelle de l’environnement > Les documents essentiels du Grenelle > Rapport du Boston Consulting Group : "Réflexions sur le (...)

Enregistrer au format PDF

Rapport du Boston Consulting Group : "Réflexions sur le portefeuille de mesures Grenelle Environnement"

Synthèse du rapport, version du 16 juin 2009

Mercredi 17 juin 2009

Extrait du rapport.
La synthèse complète est proposée en téléchargement.


 Synthèse - Impact économique des mesures Grenelle Environnement

Le Grenelle Environnement est né de la volonté de répondre aux défis environnementaux mis en lumière par une multitude d’acteurs (ONU, GIEC, universités...)

- Ce Grenelle est nécessaire car la France contribue à 523 Mt eq CO2 ; rapporté à sa population, ce chiffre est environ 4 fois supérieur au niveau d’émission qui permettrait une stabilisation de l’effet de serre

- Ce Grenelle est une réponse innovante et en rupture puisqu’il associe l’ensemble des parties prenantes a permis la dépolitisation de la politique environnementale et l’obtention d’un consensus (vote à la quasi unanimité au parlement)

Les 15 grands programmes du Grenelle participent à la relance de l’économie de manière substantielle, en générant une activité sur 12 ans d’environ 450 Md€, financés à hauteur d’environ 170 Md€ par l’Etat et les Collectivités Territoriales

Les programmes du Grenelle permettront la création de plus de 600 000 emplois en moyenne sur la période 2009-2020, principalement grâce aux projets d’infrastructure, dans le secteur du BTP

Amélioration significative de la balance commerciale : 25% de réduction de la consommation d’énergie thermique (pétrole, gaz ...) à l’horizon 2020

- Dont 19% uniquement lié à l’impact Grenelle

 Synthèse - Impact environnemental et sociétal des mesures Grenelle Environnement

Les mesures du Grenelle permettront une réduction de 14% des émissions de GES par la France entre 2007 et 2020, soit environ 75 millions de tonnes équivalent CO2 par an en 2020 (en rythme stabilisé), sur environ 520 millions de tonnes en 2007

- Dont environ 50% par substitution d’énergie thermique par des énergies renouvelables

- Dont environ 25% grâce aux mesures du bâtiment

Si l’on ajoute l’effet des mesures antérieures ou hors Grenelle (rénovation du parc automobile, quotas sur l’industrie, rénovation naturelle des bâtiments …) et que l’on corrige des évolutions tendancielles, les émissions françaises seraient réduites au total de 24% en 2020

Le Grenelle permettra aussi la réalisation d’autres impacts environnementaux majeurs, quoique plus difficiles à quantifier :

- La meilleure préservation de la biodiversité

- L’amélioration de la qualité (notamment phytosanitaire) des cours d’eau

- L’amélioration de la qualité de l’air (NOx, SOx, ozone, COV, particules, …)

- La réduction des émissions atmosphériques acidifiantes

- La diminution des pollutions aux métaux lourds

Bien que les politiques menées précédemment aient permis de réduire les pollutions et les émissions de GES, les mesures du Grenelle Environnement permettent quant à elles un véritable changement de trajectoire.

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires