Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Lundi 25 mars 2019

Intranet

Accueil > Actualités > Actualité > Le secrétaire général de l’ONU lance un réseau d’hommes (...)

Enregistrer au format PDF

Le secrétaire général de l’ONU lance un réseau d’hommes dirigeants pour lutter contre la violence visant les femmes

Mardi 24 novembre 2009


 Ban lance un réseau d’hommes dirigeants pour lutter contre la violence visant les femmes

Communiqué de l’ONU, 24 novembre 2009

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a lancé officiellement mardi un réseau mondial d’hommes dirigeants qui vont s’engager à mettre un terme à la violence contre les femmes et les filles dans la société.

Ce réseau a pour vocation de recruter des hommes, jeunes et moins jeunes, qui s’engagent solennellement à prendre des mesures concrètes et à travailler avec les organisations de femmes à travers le monde pour lutter contre le fléau de la violence sexuelle.

Ban Ki-moon cherche à recruter au sein des gouvernements, des groupes spirituels, de la jeunesse, des artistes, des médias et des hommes d’affaires.

Le Secrétaire général de l’ONU a souligné le rôle déterminant des hommes notamment dans le monde du travail pour lutter contre les harcèlements et agressions sexuels dont sont victimes les femmes. Il a appelé les hommes à mettre fin au silence des témoins de ces crimes et délits à caractère sexuel.

Au moment de cette annonce, l’ONU commémore aussi le dixième anniversaire de la journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes. L’année dernière, M. Ban a lancé la campagne « UNite pour mettre fin à la violence contre les femmes ».

Ban Ki-moon a rappelé à cette occasion que 70% des femmes subissent au moins une fois dans leur vie des violences à caractère sexuel et dans leur majorité en provenance de leur conjoint ou d’un proche.

Le Secrétaire général de l’ONU a dit agir avant tout comme un fils, un mari, un père, un grand-père plus encore qu’au titre de sa fonction officielle.

 La crise économique exacerbe la violence contre les femmes

Communiqué de l’ONU, 9 septembre 2009

Le fléau de la violence contre les femmes s’est aggravé avec la crise économique et financière mondiale au cours de l’année passée, a déclaré mercredi la Vice-Secrétaire général de l’ONU, Asha-Rose Migiro.

« Nous avons vu une augmentation du désespoir et de la frustration dans les familles et les communautés à travers le monde, exacerbant la violence contre les femmes », a dit Mme Migiro dans un discours prononcé à Rome lors d’une conférence ministérielle sur la violence contre les femmes.

« Dans une récente étude sur plus de 630 refuges pour victimes de violence domestique aux Etats-Unis, 75% ont signalé une augmentation du nombre de femmes cherchant de l’aide depuis septembre 2008, coïncidant avec une récession économique majeure dans ce pays. Nous devons rester particulièrement vigilants dans ces temps difficiles », a-t-elle ajouté.

La Vice-Secrétaire général a appelé les participants de la conférence à mettre en pratique deux recommandations appelant les membres du G8 (les pays les plus industrialisés) à soutenir les programmes renforçant les droits des femmes à travers le monde.

Elle a rappelé les mesures prises par l’ONU pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles, dont la campagne UNiTE du Secrétaire général.

 

A consulter sur le site d’Adéquations :
- Rubrique Egalité & genre

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires