Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Dimanche 26 mai 2019

Intranet

Accueil > Campagnes & plaidoyers > "L’abandon de la taxe carbone scelle la mort du (...)

Enregistrer au format PDF

"L’abandon de la taxe carbone scelle la mort du Grenelle" : lettre ouverte du Réseau action climat et de ses membres au Président de la République

Mardi 23 mars 2010


Lettre ouverte du RAC-F et de ses associations membres au Président de la République

L’abandon de la taxe carbone scelle la mort du Grenelle


Montreuil, le 23 mars 2010.

Monsieur le Président de la République,


En 2006, vous avez signé le pacte écologique. Vous vous êtes personnellement engagé à faire de la taxe carbone un des piliers de votre politique environnementale.

Or, le Premier Ministre vient d’annoncer son abandon. La taxe carbone n’est plus, et de votre promesse, il ne reste rien. Les associations sont scandalisées par le mépris qui caractérise cette décision.

Les négociations sur le climat de Copenhague nous ayant laissés sans cadre de coordination internationale, il est impératif de mettre en place des politiques climatiques nationales structurantes. La médiatisation étant retombée, l’enjeu du changement climatique se situe désormais bien loin des priorités du Gouvernement.

Pire encore, début mars, vous déclariez à l’occasion du salon de l’agriculture que « toutes ces questions d’environnement, ça commence à bien faire ! ».

Hier, vous approuviez un projet de terminal charbonnier à Cherbourg, contribuant ainsi au développement de la filière des énergies fossiles.

Aujourd’hui, vous enterrez la taxe carbone.

Entre la frénésie pro-environnementale des premiers mois de votre mandat et le déni qui caractérise votre politique actuelle, il ne s’est écoulé que trois ans.

Que nous réservez-vous pour demain ? L’abandon du Grenelle ou de ce qu’il en reste ?

Monsieur le Président, l’avenir du climat mérite mieux que tout opportunisme politique.


Le Réseau Action Climat et ses associations membres


PDF - 210.7 ko
Note de repère
Note de repère - L’abandon de la contribution climat énergie : une décision que rien ne justifie (PDF, 210.7 ko)



- Contacts :
- Sandrine Mathy, Présidente - Réseau Action Climat (RAC-F)
06 11 45 99 04 - 01 48 58 83 92
- Jean-Stéphane Devisse, Directeur des programmes - WWF
06 12 49 13 67
- Karine Gavand, Chargée de campagne Climat/Energie - Greenpeace
06 77 04 61 90


Voir aussi des dépêches d’agences et articles de presse à ce sujet :

- Taxe carbone : coup d’arrêt dans l’ambition écologique affichée de Sarkozy
→ « RomandieNews.com, avec AFP. PARIS le 24 mars 2010 - Le recul de Nicolas Sarkozy sur la taxe carbone au lendemain du revers électoral des régionales marque un spectaculaire coup d’arrêt dans l’ambition écologique affichée du gouvernement : reste à savoir s’il sera passager ou non. (...) »

- Le retrait de la taxe carbone, et demain "l’abandon du Grenelle ?"
→ « PARIS, 23 mars 2010 (AFP) - 15h29 heure de Paris - Les principales ONG françaises de défense de l’environnement, "scandalisées par le mépris qui caractérise la décision" de retirer la taxe carbone, demandent mardi dans une lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy s’il leur réserve "pour demain l’abandon du Grenelle". (...) »

- Taxe carbone : Chantal Jouanno "désespérée de ce recul"
→ « PARIS, 23 mars 2010 (AFP) - 15h40 heure de Paris - La secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno, s’est déclarée mardi auprès de l’AFP "désespérée de ce recul" après que François Fillon eut annoncé que la taxe carbone, prévue en France pour le 1er juillet, ne pourrait être mise en place qu’au niveau européen. (...) »

- Taxe carbone : "enterrement" du Grenelle de l’Environnement (Mamère, Verts)
→ « PARIS, 23 mars 2010 (AFP) - 18h07 heure de Paris - Le député (Verts) Noël Mamère a estimé mardi que le report sine die de la taxe carbone par le gouvernement marquait une volonté "d’enterrer" le Grenelle de l’Environnement.
"C’est une manière d’enterrer le Grenelle de l’Environnement. Cela démontre une sorte d’imposture politique qui était le Grenelle de l’Environnement", a-t-il déclaré à la presse à l’Assemblée.
"Je doute fort d’ailleurs que nous soyons appelés à voter sur le Grenelle 2 d’ici la fin de la session", a ajouté M. Mamère au sujet d’un texte actuellement examiné en commission. (...) »

- Report sine die de la taxe carbone : réactions politiques
→ « PARIS, 23 mars 2010 (AFP) - 19h48 heure de Paris - Voici des réactions politiques, notamment d’élus écologistes, centristes et de Rachida Dati (UMP), au report sine die de la taxe carbone annoncé mercredi par le Premier ministre François Fillon lors d’une réunion à l’Assemblée avec les députés UMP (...) »

- Sur le site L’Expansion.com, des réactions de : Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Noël Mamère, député Vert, Daniel Cohn-Bendit, député européen Vert, Laurent Fabius, député PS, Laurence Rossignol, secrétaire nationale du PS à l’environnement, Laurence Parisot, présidente du Medef, Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA, principal syndicat agricole, Nicolas Paulissen, délégué général adjoint de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR)

 

A lire sur le site d’Adéquations :
- Nos articles "Climat & Enjeux Copenhague"
- La rubrique Grenelle de l’environnement

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires