Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Lundi 22 juillet 2019

Intranet

Accueil > Développement durable > Bonnes pratiques > Equilibres & Populations, le genre en marchant

Enregistrer au format PDF

Equilibres & Populations, le genre en marchant

Approche genre - planification familiale - Tunisie - Niger - Sénégal

2008


Fondée à la veille des Conférences du Caire sur la population et le développement (94) et de Pékin sur les femmes (95), l’ONG Equilibres & Populations s’est donné pour mission de promouvoir auprès des décideurs le « bon usage » de l’aide publique au développement (APD), en donnant la priorité à la santé et à l’éducation. La simple observation de la réalité sociale a fondé son choix d’aider prioritairement la moitié de l’humanité la plus défavorisée en la matière : les femmes et les filles.

Sur le terrain, l’association s’est formée en situation à la perspective de genre, en tirant des conséquences pratiques de l’analyse des rapports sociaux entre femmes et hommes, par exemple en matière d’obtention et d’affectation de leurs revenus. Ainsi lorsqu’elle soutient la création d’un centre de santé dans la banlieue de Dakar, une partie du budget est affectée à la formation des femmes pour qu’elles puissent, avec les activités génératrices de revenus qui en découleront, payer les consultations de façon autonome, assurant ainsi la pérennisation de la structure, voire dégageant des moyens d’envoyer leurs filles à l’école.

Equilibres & Populations soutient le projet Sud-Sud, de la Tunisie au Niger, d’appui à la planification familiale. Son succès est lié à la prise en compte simultanée des obstacles culturels et géographiques : d’abord l’assistance technique tunisienne a sensibilisé les responsables religieux et donc les hommes à la conformité de la planification familiale au droit musulman ; ensuite les consultations s’effectuent au moyen de tournées itinérantes allant dans les villages. Résultat : chaque année du programme on observe le doublement de la prévalence contraceptive, dans un pays où le taux de fécondité moyen est de près de huit enfants par femme.

http://www.equipop.org

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires