Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Vendredi 20 septembre 2019

Intranet

Accueil > Campagnes & plaidoyers > 8 mars 2015, 4ème marche mondiale des femmes, 2015 : (...)

Enregistrer au format PDF

8 mars 2015, 4ème marche mondiale des femmes, 2015 : appel contre les violences et la pauvreté

Lundi 16 février 2015

Adéquations est membre de la Marche mondiale des femmes, et signataire de cet appel, publié sur

https://marchemondialedesfemmes2015.wordpress.com



 Manifestation du 8 mars 2015

Le 8 mars est la journée internationale pour les droits des femmes. Tous les cinq ans depuis l’année 2000, elle est coordonnée par la Marche Mondiale des Femmes. A Paris, la manifestation du 8 mars 2015 commence à 14h30 place de la République, en direction de l’hôtel de ville.

Cinq cortèges seront mis en avant, autour de cinq thèmes :
- Solidarité internationale contre les violences faites aux femmes
- Égalité au travail, pour l’autonomie financières de toutes !
- Souveraineté alimentaire et justice climatique, des enjeux largement féminins vu la grande implication des femmes dans la chaine de production alimentaire
- Montée des extrêmes (extrême-droite, intégrismes religieux)
- Droits des migrantes, pour une totale égalité des droits !

Sur Facebook ; Télécharger l’affiche (jpg)

Souveraineté alimentaire et droits des femmes
La MMF met en avant le lien entre souveraineté alimentaire et droits des femmes, qui sont les plus concernées par la chaîne de préparation et de production des aliments, et l’exploitation qui va avec aujourd’hui (travail non rémunéré au foyer, travail faiblement rémunéré dans la filière, tâches dans certains pays d’aller chercher de l’eau à des kilomètres, etc.
Le principe de souveraineté alimentaire reconnaît la contribution des femmes dans la production alimentaire : de l’agriculture à la préparation et à la distribution de nourriture. D’où la nécessité de répartir équitablement les terres et les conditions de production entre hommes et femmes, et la nécessité de redistribuer le travail de prendre soin de leur famille et des autres. Ce principe prend en compte également la préoccupation environnementale, la privatisation des biens communs et l’accès à une alimentation saine pour tous et toutes.Voir en ligne, l’action "je sème pour les droits des femmes".

 Appel de la Marche Mondiale des Femmes

Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous resterons en marche ! Tous les 5 ans depuis l’année 2000, les féministes du monde entier unissent leurs forces pour marcher ensemble avec l’objectif commun de construire un monde basé sur la Paix, la Justice, l’Égalité, la Liberté et la Solidarité. Ce sera de nouveau le cas du 8 mars au 17 octobre 2015.

La Marche Mondiale des Femmes veut rompre avec le patriarcat, le capitalisme et le racisme, les trois systèmes d’oppression qui contrôlent nos vies dans le monde entier. Les gouvernements, pour satisfaire les pouvoirs économiques et financiers, font des choix politiques qui engendrent les crises financières, alimentaires, environnementales et sociales. Dans le système d’oppression patriarcale qui est le nôtre, les femmes sont les premières touchées et de plus en plus précarisées. Nous assistons à une montée de l’ordre moral réactionnaire et des intégrismes religieux qui induisent une montée alarmante des violences faites aux femmes, et particulièrement aux lesbiennes, aux handicapées et aux migrantes.

Nous, Femmes et féministes qui vivons en France :

• Nous dénonçons la casse organisée du service public qui rend l’accès aux soins de plus en plus difficile – fermeture des centres d’IVG, des maternités, voire des hôpitaux… – particulièrement pour les femmes des régions rurales, des quartiers pauvres, les femmes migrantes et les femmes sans papiers ;

• Nous dénonçons le système prostitueur qui organise l’exploitation de la traite et la marchandisation du corps des femmes ;

• Nous dénonçons la montée des idéologies réactionnaires et conservatrices, et les mouvements d’extrême-droite, xénophobes, islamophobes et antisémites, racistes, lesbophobes et sexistes ;

• Nous réaffirmons notre attachement aux principes de la laïcité, seule capable de garantir le respect des droits et des libertés des femmes. Nous revendiquons l’autonomie totale sur nos vies ;

• Nous dénonçons les États et les multinationales qui pillent les ressources naturelles, alimentent les conflits armés – provoquant viols, violences et prostitution – empêchent la souveraineté des peuples sur leurs territoires et perpétuent un système colonialiste en multipliant les interventions militaires Nous, femmes qui vivons en France, soutenons toutes les initiatives et les dispositifs qui luttent pour l’émancipation des femmes, pour la Paix, la Justice, l’Égalité, la Liberté et la Solidarité entre les femmes et entre les peuples. Les associations, syndicats et partis politiques signataires de cet Appel s’engagent à soutenir et à participer à la 4e édition de la Marche Mondiale des Femmes.

Plus que jamais nous sommes déterminées à faire entendre notre certitude qu’un autre monde est possible ! Agissons ensemble pour construire des alternatives, RESISTONS !

Entre le 8 mars et le 17 octobre 2015, des actions collectives, en France, comme dans le monde entier, seront organisées sur les cinq thèmes de la 4è Marche Mondiale des Femmes :
Justice climatique/ souveraineté alimentaire ;
Violences contre les femmes ;
Montée des extrêmes (extrême-droite et extrémismes religieux) ;
Migrations et mondialisation ;
Travail des femmes et Autonomie financière.
JPEG - 25.1 ko

Votre association, organisation féministe, syndicale, politique, ou culturelle partage nos objectifs et nos valeurs ?

SIGNEZ L’APPEL ! en envoyant un mail à marchfem(at)rezisti.org

D’autres infos sur : https://marchemondialedesfemmes2015.wordpress.com

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires