Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - Transition écologique - Egalité femmes-hommes - Diversité culturelle - Solidarité internationale

Vendredi 19 juillet 2024

Intranet

Accueil > Campagnes & plaidoyers > Votons pour une société solidaire, ouverte au monde et (...)


Votons pour une société solidaire, ouverte au monde et qui protège l’ensemble de ses citoyens

Jeudi 13 juin 2024

Réaction du CCFD-Terre Solidaire suite à l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale



Suite aux élections européennes et à la dissolution de l’Assemblée nationale, nous appelons à une mobilisation totale et sans faille les 30 juin et 7 juillet prochain, pour voter contre le risque de voir un parti xénophobe et nationaliste gouverner la République française.

Nous nous opposons à celles et ceux qui utilisent à des fins politiques les craintes et les peurs légitimes que provoquent l’avenir sombre d’un monde au climat déréglé, le quotidien difficile et angoissant d’une crise économique sur fond d’inégalités croissantes, l’insécurité liée aux conflits qui s’amplifient, y compris aux portes de notre Europe.

Les peurs sont réelles et les motifs de colère légitimes dans une société fracturée et abîmée par l’exercice du pouvoir de notre gouvernement. Au-delà des promesses politiques faites et non tenues, l’accroissement des inégalités, la remise en cause des acquis sociaux, une gouvernance sans tenir compte de la société civile et sans volonté de dialogue, des violences et répression envers les militants et militantes pacifiques fragilisent la paix sociale.

Ne nous y trompons pas : les critiques sévères que nous formulons à l’encontre du Gouvernement ne justifient aucunement le choix de solutions politiques présentées comme simples, mais en réalité incapables de répondre à des situations complexes.

Une vision qui, sous un discours social, est fondée sur la préférence nationale, sur le rejet de l’étranger, menace les droits fondamentaux et contribuerait à aggraver les fractures. Cette vision dangereuse nous enfermerait dans une France forteresse, aveugle aux enjeux écologiques, sourde aux besoins du monde, ignorante des liens qui l’unissent naturellement avec celui-ci.

En conscience, nous ne pouvons qu’appeler à voter contre cette option mortifère.

Nous avons plus que jamais besoin de solidarité et de cohésion. Les crises qui nous effraient et peuvent attiser les craintes doivent être des moteurs pour se rapprocher, par-delà nos différences.

Nous avons besoin d’une société fondée sur le respect et la reconnaissance de l’Autre, où les droits des uns n’ont pas moins de valeur que ceux des autres. Cela implique de s’attaquer à la structure même de ces inégalités : mettre un terme au cycle sans fin de la course aux profits et de l’appauvrissement des plus pauvres ; garantir une égalité réelle entre chaque membre de notre société quelle que soit son origine, ses croyances, son identité, sa situation sociale, avec une attention particulière pour les personnes en situation de vulnérabilité. Regagner notre pouvoir de décision et de choix passe par la recherche du bien-être collectif.

Nous avons besoin d’une société qui protège. La guerre nous fait peur, comment peut-il en être autrement face aux violences inouïes, à l’injustice et à l’inhumanité qu’elle génère. Les fractures de notre société nous inquiètent, nous révoltent ou nous tétanisent. Nous croyons que le choix du dialogue pour la Paix, aussi exigeant soit-il, doit être la seule boussole envers et contre toutes les tentations de replis. Nous croyons en des institutions qui écoutent la voix des citoyens, citoyennes, qui respectent leur liberté d’expression et de manifestation, qui acceptent de les voir participer davantage et activement aux décisions qui les engagent ainsi que les générations futures.

Enfin, nous avons besoin d’une société ouverte au monde. Le dérèglement climatique ne connaît pas de frontières et nous met toutes et tous face à un défi commun  : sauver notre planète pour sauver l’Humanité. Pour gagner ce combat historique, l’action ne peut être que collective, fédérant les volontés et les solutions. C’est définitivement de multilatéralisme dont nous avons besoin.

Le CCFD-Terre Solidaire, association citoyenne de solidarité internationale et de développement, ne baissera pas les bras. Actifs sur le territoire français au service d’un monde en commun, nous continuerons à travailler pour construire une Terre de dialogue, de justice et d’égalité.

Nous nous opposons à ceux qui, face à la colère légitime et à des situations complexes, offrent des réponses simplistes. Nous nous battrons pour une Terre solidaire, ouverte au monde et qui protège l’ensemble de ses citoyens.

Sylvie Bukhari-de Pontual

Présidente du CCFD-Terre Solidaire


Article original publié à l’adresse https://ccfd-terresolidaire.org/reaction-du-ccfd-terre-solidaire-suite-a-lannonce-de-la-dissolution-de-lassemblee-nationale/

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires