Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - Egalité femmes/hommes

Mardi 26 octobre 2021

Intranet

Accueil > Droits humains > Santé > L’importance des médecines traditionnelles

Enregistrer au format PDF

L’importance des médecines traditionnelles

Mercredi 1er janvier 2014

Plus de 25 % des médicaments actuels sont préparés à base de plantes initialement utilisées traditionnellement : ainsi, artemisia annua contre le paludisme. Dans les pays du Sud, pour des raisons à la fois économiques et culturelles, une majeure partie de la population utilise des médecines traditionnelles. Dans les pays riches, les médecines "complémentaires" sont également de plus en plus répandues. La question de la place et de l’intégration de ces 400 médecines recensées par l’Organisation mondiale de la santé aux système de santé officiels se pose donc. Une Stratégie pour la médecine traditionnelle a été adoptée par l’OMS pour la période 2014 - 2023.


  Sommaire de cet article  

 Repères

L’Organisation mondiale de la santé définit les médecines traditionnelles comme « les pratiques, méthodes, savoirs et croyances en matière de santé qui impliquent l’usage à des fins médicales de plantes, de parties d’animaux et de minéraux, de thérapies spirituelles, de techniques et d’exercices manuels pour soigner, diagnostiquer et prévenir les maladies ou préserver la santé » (...) « Dans les pays industrialisés, ces médecines sont utilisées sous l’appellation médecine complémentaire ou parallèle ».

Une première stratégie 2002-2005 de l’Organisation mondiale de la santé pour la médecine traditionnelle, indiquait qu’il s’agit du « système de soins de santé le plus facilement accessible et le plus abordable pour la plupart des Africains ruraux ». L’Union africaine avait institué la période 2001-2010 « Décennie de la médecine traditionnelle en Afrique », visant à la concertation des acteurs afin de « mettre à la disposition de la vaste majorité du peuple africain des pratiques médicales et des plantes médicinales traditionnelles sûres, efficaces, abordables et de grande qualité ». Ainsi au Mali, une dizaine de médicaments traditionnels améliorés (MTA), préparations à base de plantes que des pharmaciens peuvent préparer sous des formes plus modernes, comme des sirops antitussifs, sont officiellement commercialisés. Ces produits sont beaucoup moins cher que les médicaments chimiques. Dans certains cas, des multinationales du médicaments ont tenté de freiner la commercialisation de MTA, craignant la concurrence...

Une nouvelle Stratégie pour la médecine traditionnelle a été adoptée par l’OMS pour la période 2014 - 2023 (téléchargement ci-dessous).

Les recherches sur les médicaments traditionnels ont un impact direct en matière de maintien de la diversité biologique et de création de revenus et d’activité. Selon l’OMC "à mesure que la MT/MC gagne en popularité, il est important de mettre en balance, d’un côté, la nécessité de protéger les droits de propriété intellectuelle des peuples indigènes et des communautés locales ainsi que leur héritage dans le domaine des soins de santé, et de l’autre, l’accès à la MT/MC et l’encouragement de la recherche et du développement, ainsi que de l’innovation".

 Ressources

Définitions de l’OMC

Médecine traditionnelle (MT)

La médecine traditionnelle est très ancienne. C’est la somme de toutes les connaissances, compétences et pratiques reposant sur les théories, croyances et expériences propres à différentes cultures, qu’elles soient explicables ou non, et qui sont utilisées dans la préservation de la santé, ainsi que dans la prévention, le diagnostic, l’amélioration ou le traitement de maladies physiques ou mentales.

http://www.who.int/medicines/areas/...

Médecine complémentaire (MC)

Les termes « médecine complémentaire » ou « médecine alternative » font référence à un vaste ensemble de pratiques de santé qui ne font pas partie de la tradition ni de la médecine conventionnelle du pays et ne sont pas pleinement intégrées à son système de santé prédominant. Dans certains pays, ils sont utilisés de manière interchangeable avec le terme « médecine traditionnelle ».

http://www.who.int/medicines/areas/...

Médecine traditionnelle et complémentaire (MT/MC)

La MT/MC fusionne les termes de MT et de MC, englobant les produits, pratiques et praticiens de chaque.

- Des infos, sur le site de l’OMS
- Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) au Québec, et les médecines traditionnelles africaines
- Le site de l’ONG Homéopathes sans frontières : http://www.hsf-france.com
- Le Réseau Médicaments et Développement et les plantes médicinales africaines
- Médecines complémentaires en France, législation

Documents joints

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires