Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Lundi 22 janvier 2018

Intranet

Accueil > Droits humains > Santé > L’importance des médecines traditionnelles

Enregistrer au format PDF

L’importance des médecines traditionnelles

2008

Plus de 25 % des médicaments actuels sont préparés à base de plantes initialement utilisées traditionnellement : ainsi, artemisia annua contre le paludisme. Dans les pays du Sud et en Chine, pour des raisons à la fois économiques et culturelles, une majeure partie de la population utilise des médecines traditionnelles.


  Sommaire de cet article  

 Repères

L’Organisation mondiale de la santé définit les médecines traditionnelles comme « les pratiques, méthodes, savoirs et croyances en matière de santé qui impliquent l’usage à des fins médicales de plantes, de parties d’animaux et de minéraux, de thérapies spirituelles, de techniques et d’exercices manuels pour soigner, diagnostiquer et prévenir les maladies ou préserver la santé » (...) « Dans les pays industrialisés, ces médecines sont utilisées sous l’appellation médecine complémentaire ou parallèle ».

L’OMS a mis en place une stratégie 2002-2005 pour la médecine traditionnelle. Estimant qu’il s’agit du « système de soins de santé le plus facilement accessible et le plus abordable pour la plupart des Africains ruraux », l’Union africaine a institué la période 2001-2010 « Décennie de la médecine traditionnelle en Afrique », visant à la concertation des acteurs afin de « mettre à la disposition de la vaste majorité du peuple africain des pratiques médicales et des plantes médicinales traditionnelles sûres, efficaces, abordables et de grande qualité ». Ainsi au Mali une dizine de MTA (médicaments traditionnels améliorés), préparations à base de plantes que des pharmaciens peuvent préparer sous des formes plus modernes, comme des sirops antitussifs, sont officiellement commercialisés. Ces produits sont beaucoup moins cher que les médicaments chimiques. Dans certains cas, comme au Sénégal, des multinationales du médicaments ont tenté de freiner la commercialisation de MTA, craignant la concurrence...

Les recherches sur les médicaments traditionnels ont un impact direct en matière de maintien de la diversité biologique et de création de revenus et d’activité.

 Ressources internet

- Des infos, sur le site de l’OMS
- Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) au Québec, et les médecines traditionnelles africaines
- Le Collège des Médecines Douces du Québec
- Le site de l’ONG Homéopathes sans frontières : http://www.hsf-france.com
- Le Réseau Médicaments et Développement et les plantes médicinales africaines
- Informations, stages, publications sur les plantes sauvages en Europe "pour se nourrir et se soigner" : http://www.couplan.com

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires