Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Mercredi 16 janvier 2019

Intranet

Accueil > Décroissance > Réguler la publicité ? > Campagne "Pour des vélos libérés de la publicité".

Enregistrer au format PDF

Campagne "Pour des vélos libérés de la publicité".

Vendredi 24 octobre 2008

L’installation de vélos en libre service (VLS) dans les grandes villes se fait parfois, comme à Paris avec "Vélib", par le biais de concessions accordées à des entreprises qui gèrent les panneaux d’affichage publicitaire. L’association Résistance à l’agression publicitaire (R.A.P.) voit là à la fois un paradoxe et une cause de préjudice pour la population et les usagers, et appelle à la création d’un véritable service public des VLS.


- Vue d’ensemble de notre rubrique "Action lobbying"
- Liste de tous les articles consacrés à ce thème

 La campagne

« L’association Résistance à l’agression publicitaire (R.A.P.) lance une campagne intitulée "Pour des vélos libérés de la publicité". Notre objectif n’est pas de discuter l’utilité, ni le succès du système des vélos en libre service mais bien d’en dénoncer le mode de gestion et ses conséquences.

Nous souhaitons d’une part, informer les citoyens sur le fonctionnement et les contreparties de ces vélos en libre service (VLS) couplés à de la publicité et d’autre part, alerter les maires sur les dangers de lier le marché des VLS avec le marché publicitaire, et les inciter à mettre en place un véritable service public de VLS. »


La campagne a publié un Manifeste dont voici un extrait :

Aucune raison fonctionnelle ne justifie de lier vélos et panneaux publicitaires. Au contraire, les collectivités gagneraient davantage notamment en termes de transparence des coûts, de souplesse de fonctionnement et de respect de la concurrence, à dissocier le marché publicitaire du marché des vélos en libre-service. (...)

Nous demandons que la mise à disposition de vélos en libre service ne soit jamais liée au marché publicitaire mais soit au contraire envisagée comme un véritable service public de promotion du vélo au service de la population et non comme un outil de promotion au service des publicitaires. (...)

Les organisations : Résistance à l’agression publicitaire, Agir pour l’Environnement, Action consommation, La Vélorution, Fac Verte, Les Déboulonneurs, Casseurs de pub, La Décroissance, Les Verts, Chiche !, Solidaires Cyclocity

Les personnalités : M. Löwy (directeur de recherches émérite au CNRS), C. Nenner (conseillère de Paris), P. Ariès (politologue), F. Brune (écrivain et journaliste), JF. Pelissier (Adjoint au maire du 13ème), JC. Mikhaïloff (Secrétaire général de la fédération de Paris du Parti Radical de Gauche), Marion Lepresle (conseillère municipale d’Amiens), Thomas Guéret (président de R.A.P.), Michel Blain (président de Paysage de France), Denis Baupin (tête de liste des Verts à Paris et maire adjoint de Paris chargé des transports, de la circulation et du stationnement)

- Signer la pétition Pour des vélos libérés de la publicité, lire le dossier complet et le télécharger (notamment pour agir autour de soi et auprès des élus locaux) : http://www.antipub.org/actions/index.php?page=vls
- Contact : laure antipub.org - 01 43 28 39 21

 Appel à une journée d’action nationale le 22 novembre 2008

« A l’appel de Résistance à l’agression publicitaire, la Vélorution, les Déboulonneurs, Solidaires Cyclocity


ACTION NATIONALE CONTRE LES PUBLICYCLETTES
Samedi 22 novembre 2008 à 14 h »
Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires