Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Samedi 23 mars 2019

Intranet

Accueil > Actualités > Actualité > 11ème édition des Public Eye Awards : les entreprises (...)

Enregistrer au format PDF

Responsabilité sociale et environnementale

11ème édition des Public Eye Awards : les entreprises face à leurs responsabilités

Communiqué de Presse de la Déclaration de berne, 14 janvier 2010

Dimanche 24 janvier 2010

Le 27 janvier, lors de l’ouverture du Forum économique mondial (WEF) [ou "Forum de Davos"], la Déclaration de Berne et Greenpeace remettront à Davos les Public Eye Awards 2010. La cérémonie sera animée par l’actrice berlinoise Julia Jentsch. Les principaux orateurs seront Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie, et Jürgen Trittin, ancien ministre de l’environnement allemand et président du groupe parlementaire de l’Alliance 90/Les Verts. Parmi les six entreprises nominées pour les prix de la honte figurent Arcelor Mittal, Roche et la Royal Bank of Canada. Dès à présent, les internautes sont invités à désigner celle qui recevra le prix du public sur www.publiceye.ch. Pour la première fois, un « Greenwash Award » dénoncera une institution publique ou privée qui récompense des entreprises pourtant connues pour leurs agissements néfastes.



Lors de cette manifestation critique en marge du WEF, les entreprises les plus irresponsables au niveau écologique et social se verront remettre un prix de la honte. L’actrice allemande Julia Jentsch, connue pour son rôle dans Die fetten Jahre sind vorbei, Sophie Scholl et Tannöd, animera la cérémonie de remise des prix.

Alors que la crise économique ébranle le monde depuis trois ans, les organisateurs exigent des réglementations juridiquement contraignantes pour les entreprises multinationales. Cette revendication est soutenue par des invités de qualité. Le célèbre économiste et conseiller auprès des Nations-Unis Joseph Stiglitz, dont le nouveau bestseller Freefall vient de sortir en librairie, parlera du rôle de l’industrie financière globalisée. L’ancien ministre de l’environnement allemand Jürgen Trittin proposera une analyse des raisons qui ont conduit à l’échec du sommet de Copenhague. Carlos Leal, Greis et Patrick Frey apporteront une touche plus musicale et satirique à l’événement.

Sur les quelque 40 propositions de nomination pour les « Public Eye Awards », le jury a retenu neuf cas, trois par catégorie. Les nominés pour le « Global Award » sont des multinationales dont les agissements nuisent gravement aux êtres humains et à l’environnement. Le géant indien de la sidérurgie Arcelor Mittal exploite l’aciérie la plus polluante d’Afrique du Sud. La Royal Bank of Canada finance l’exploitation du pétrole des sables bitumeux dans la province canadienne d’Alberta, dont les conséquences écologiques et sociales sont dramatiques. GDF Suez joue un rôle déterminant dans la construction du barrage Jirau, sur le fleuve brésilien Rio Madeira, un projet qui entraîne notamment le déplacement forcé de milliers de personnes.

Les nominés pour le « Swiss Award » sont Farner PR (pour son infiltration du GSsA), Roche (pour ses essais cliniques sur des organes transplantés en Chine, où 90% des organes proviennent de prisonniers) et le Comité International Olympique, qui doit répondre des conséquences délétères des prochains jeux d’hiver de Vancouver pour les populations des « Premières Nations ». Jusqu’au 26 janvier, les internautes sont invités à désigner, parmi les entreprises nominées dans ces deux catégories, celle qui se verra remettre le prix du public.

Pour la première fois, un « Greenwash Award » sera décerné à une institution publique ou privée qui récompense des entreprises pourtant connues pour leurs agissements néfastes. Les nominés sont Round Table on Responsible Soy, initiée conjointement par le WWF et Coop, la fondation semi-étatique Promotion santé suisse et CEO Water Mandate, un projet des Nations-Unies dont Peter Brabeck, le dirigeant de Nestlé, est à l’origine.

Le programme de la manifestation, la liste des nominés et la votation sur www.publiceye.ch

Plus d’informations : Géraldine Viret, Déclaration de Berne, tél. : +41 21 620 03 05, viret ladb.ch
Nadia Boehlen, Greenpeace Suisse, tél. : +41 22 741 03 64, nboehlen ch.greenpeace.org

Un projet de la Déclaration de Berne et Greenpeace Suisse : The Public Eye Awards c/o Déclaration de Berne, Rue de Genève 52, 1004 Lausanne
Tel. : + 41 (0)21 620 03 03, Fax + 41 (0)21 620 00 00, info publiceye.ch

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires