Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Mardi 26 mars 2019

Intranet

Accueil > Nos projets & actions en cours > Egalité & genre > Genre et économie en Afrique de (...) > Retours d’expérience > Penser les équipements aussi en termes de genre

Enregistrer au format PDF

Retour d’expérience

Penser les équipements aussi en termes de genre

Jeudi 1er janvier 2015


Dès qu’il y a équipements et maintenance, on observe généralement la réapparition ou l’aggravation de la division traditionnelle sexuée du travail. Ainsi dans le projet d’Asfodevh s’adressant à la fois aux femmes et aux hommes, ces derniers tendaient à s’impliquer plus dans les tâches techniques de transformation de la tomate et les femmes à exercer des rôles d’exécutantes et à assumer les travaux les plus pénibles dans la chaîne de fabrication.

Les projets menés par le GRET et par Enda Pronat ont connu certains problèmes de conception et de maintenance d’équipements tels que moules à savon, décortiqueuses de céréales, rouets, qui ont posé la question de la maîtrise par les femmes d’innovations techniques destinées à améliorer la productivité ou la qualité, du risque de renforcer la division du travail, de l’importance de l’alphabétisation des femmes. Une pédagogie adaptée a permis à des femmes d’apprendre à manier des outils. Des binômes femmes alphabétisées – non alphabétisées ont été mis en place, ainsi qu’une collaboration intergénérationnelle.

Les hommes disposent presque toujours de plus d’équipements que les femmes. Dans les projets du GRET et de Tech-Dev, des plaidoyers ont ciblé les maris pour les convaincre de prêter leurs outils agricoles à leurs femmes et surtout de le faire au moment où la saison agricole rend ces outils urgents sur une période précise.

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires