Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Mardi 18 décembre 2018

Intranet

Accueil > Nos projets & actions en cours > Egalité & genre > Formations et outils Genre, développement > Coopération française et genre > La Plateforme Genre et développement

Enregistrer au format PDF

La Plateforme Genre et développement

Samedi 17 novembre 2018, par Yveline Nicolas

La Plateforme Genre et développement favorise la concertation et l’échange de pratiques entre les pouvoirs publics et les organisations de la société civile française, sur les enjeux concernant l’égalité femmes-hommes, les droits des femmes et l’approche de genre dans les politiques de coopération au développement et de solidarité internationales. La Plateforme GED est soutenue par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et animée par l’association Adéquations.


 La Plateforme Genre et développement, lieu de concertation

La Plateforme Genre et développement a été créée en 2006 afin de favoriser la concertation, l’échange de pratiques et le suivi des politiques et initiatives en matière de genre (égalité femmes-hommes) et développement entre le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, les organisations de la société civile française et institutions dans le domaine du développement, de la coopération et de solidarité internationale.

La Plateforme Genre et développement rassemble différentes familles d’acteurs impliquées dans les enjeux du genre, du développement, de la coopération et de la solidarité internationale : pouvoirs publics et élu-e-s, institutions de développement, ONG, Associations de solidarité internationales issues des migrations, associations féministes, collectivités territoriales, milieux de la recherche et universitaires.

Pour la période 2017-2019, l’association Adéquations est chargée de l’animation de la Plateforme Genre et développement en partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Actuellement, les travaux thématiques de la Plateforme GED concernent notamment le suivi de la nouvelle Stratégie internationale pour l’égalité femmes-hommes (2018-2022) du MEAE ; le suivi des enjeux Genre, climat et objectifs de développement durable.

Une nouvelle Stratégie internationale pour l’égalité femmes-hommes a été adoptée par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, pour la période 2018-2022. Faisant suite au Document d’orientation stratégique Genre et développement, la Stratégie égalité femmes-hommes concerne maintenant l’ensemble des activités ainsi que le fonctionnement interne du ministère. Elle a été élaboré en concertation avec des organisations de société civile, dans le cadre de la Plateforme Genre et développement. Présentation et téléchargement)

Adéquations, avec l’appui de Genre en Action, anime le site web de la Plateforme Genre et développement. Outre des informations sur les travaux et publications de la Plateforme, celui-ci propose notamment :

- Les principaux documents stratégiques concernant l’approche genre mise en oeuvre par la France dans les politiques de développement international
- Un agenda d’événements sur l’égalité femmes-hommes, genre et développement
- L’indexation de publications d’organisations françaises sur ces enjeux
- Un centre de ressources en ligne sur les enjeux Genre, développement, international. Ressources ONG ; ressources institutions

Pour tous renseignements sur la Plateforme Genre et développement, pour signaler des événements ou des parutions : coordination genre-developpement.org

Actualités

Une Rencontre-débat a été organisée par le ministère des Affaires étrangères et la Plateforme Genre et développement le 10 décembre 2018 à l’Assemblée nationale, de 9h30 à 13h.

- Télécharger l’invitation avec les modalités d’inscription >>>>
- Télécharger le programme

Présentation de la rencontre : "A l’occasion de la Journée mondiale des droits humains et du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme le 10 décembre 2018, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et la Plateforme Genre et développement invitent à une rencontre-débat, en partenariat avec la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances de l’Assemblée nationale.

Les fils conducteurs de cette rencontre seront les droits des femmes et l’égalité femmes-hommes, notamment dans la zone Moyen Orient et Afrique du Nord. L’évaluation du Programme « Femmes d’avenir en Méditerranée » sera discutée par les différents partenaires publics et de la recherche impliqués. Après un éclairage sur l’évolution des droits des femmes dans la région, des organisations de la société civile et des institutions présenteront des initiatives en faveur des transformations des rapports de genre au Maghreb. Plus largement seront présentés des enjeux et plaidoyers s’inscrivant dans l’actualité des conférences internationales et pour les droits humains, en particulier les droits et la santé sexuels et reproductifs".

 Définition de l’approche de genre dans le développement

Le Document d’orientation stratégique Genre et développement 2013-2017 du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères définit l’approche de genre comme suit :

"L’approche genre part du constat que les inégalités entre les femmes et les hommes sont construites par les sociétés. Ces inégalités résultent des rôles masculins et féminins assignés sur la base de différences biologiques. L’approche genre remet en cause les processus de hiérarchisation des individus en fonction de leur sexe et les discriminations qui en découlent.

L’approche genre à pour objectif final l’égalité des droits entre les femmes et les hommes ainsi qu’un partage équitable des ressources et des responsabilités entre les femmes et les hommes. En tant que méthodologie, elle produit une analyse comparée des situations des femmes et des hommes et favorise une meilleure prise en compte des inégalités dans tous les secteurs du développement.

L’approche genre défend l’universalité des droits et l’égal accès à la justice. L’approche genre et développement vise l’autonomisation des femmes. C’est un processus d’acquisition « de pouvoirs » au niveau individuel et collectif. Il désigne la capacité d’agir de façon autonome, la capacité à faire des choix et à prendre des décisions pour sa vie et sa société.

A terme, elle est un des facteurs qui engendre une aide au développement juste, équitable et durable".

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires