Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Samedi 20 juillet 2019

Intranet

Accueil > Nos projets & actions en cours > Démocratie & veilles citoyennes > Campagne européenne Alter EU > Cyberaction Empêchons les Commissaires de monnayer leur (...)

Enregistrer au format PDF

Cyberaction Empêchons les Commissaires de monnayer leur influence !

Stoppons Verheugen !

Mercredi 22 septembre 2010

La coalition citoyenne Alter EU lance une cyber campagne demandant au président de la Commission européenne un durcissement des règles d’encadrement des conflits d’intérêts, dans le contexte du nouveau scandale de l’ex-commissaire Verheugen, ayant pris des responsabilités dans le secteur bancaire et industriel quelques mois après son départ des institutions européennes et qui vient de créer sa propre agence « de conseils ».


Günter Verheugen fait partie des six Commissaires de l’ancien collège (sur les 13 qui ont quitté l’institution en février 2010) qui ont rejoint le secteur privé, dans des positions susceptibles de conflits d’intérêt. La plupart de ces cas soulève de sérieuses inquiétudes, comme par exemple - Charlie McGreevy, ex-Commissaire au Marché intérieur et Services, qui a rejoint Ryanair, - Meglena Kouneva, ex-Commissaire à la protection des consommateurs qui a rejoint BNP Paribas - et Joe Borg, ex-Commissaire à la pêche et aux affaires maritimes qui a rejoignt le cabinet de lobbying FIPRA).

En montant son propre cabinet de lobbying, M. Verheugen constitute cependant un cas à part, violant ainsi les règles existantes de manière flagrante.

Interpeller Jose Manuel Barroso pour la Commission européenne empêche ce genre de pratique.

Signer la pétition

- Signer la lettre en anglais sur le site d’Alter EU
- Signer la lettre en français sur le site d’AITEC

Texte du courrier

Monsieur José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne,

Je tiens à vous exprimer ma profonde préoccupation concernant l’autorisation donnée à l’ex-Commissaire Günter Verheugen d’exploiter sa position précédente en devenant un lobbyiste pour plusieurs grandes entreprises.

Six mois après avoir quitté la Commission, M. Verheugen a déjà accepté plusieurs emplois auprès de la Banque Royale d’Écosse (Royal Bank of Scotland), de l’agence de lobbying Fleischman-Hillard, de l’organisation bancaire allemande BVR et de l’Union turque des chambres de commerce et des bourses (Turkish Union of Chambers and Commodity Exchanges).

Au début du mois d’août, il a été révélé que M. Verheugen avait également créé sa propre agence de lobbying, la ’European Experience Compagny’ (lien), dont il est un des directeurs exécutifs. Le site internet de cette nouvelle entreprise propose clairement d’assister ses clients dans des activités de lobbying (ils offrent “la meilleure stratégie vers le succès dans vos relations avec les institutions européennes”). A nouveau, Verheugen semble vendre sa connaissance des cercles européens et les contacts qu’il a développé pendant ses dix ans passés à la Commission. C’est absolument inacceptable et cela constitue une violation du Code de Conduite des Commissaires Je vous demande instamment de :

- Mettre fin à l’activité de M. Verheugen dans l’agence de lobbying "European Experience Company"
- Introduire une période de mise à l’écart de trois ans pour tous les anciens Commissaires qui ont l’intention de se reconvertir dans l’industrie du lobbying et du conseil à des fins de lobbying.

Documentation

- Article dans Bastamag "Ces anciens commissaires européens devenus mercenaires des lobbies"
- Dossier sur le site de Corporate Europe Observatory (en anglais)
- Emission "Bruxelles, pantouflage à la Commission européenne" sur ARTE
- Pantouflage des commissaires européens, sur France 2

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires