Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Mardi 26 mars 2019

Intranet

Accueil > Nos projets & actions en cours > Démocratie & veilles citoyennes > Campagne européenne Alter EU > Guide de l’industrie du lobbying au Royaume-Uni

Enregistrer au format PDF

Guide de l’industrie du lobbying au Royaume-Uni

Edité par l’association Spinwatch, septembre 2008

Dimanche 26 octobre 2008

Membre de la campagne Alter EU, Spinwatch est une organisation indépendante à but non lucratif créée au Royaume-Uni en 2004 pour favoriser une meilleure compréhension du rôle des relations publiques et du lobbying par le biais de son site web, de campagnes de sensibilisation et de publications.

Spinwatch diffuse une brochure "Spinning the wheels", qui donne un aperçu de l’industrie du lobbying et des relations publiques en Grande Bretagne.


 Présentation de la brochure

Plus de 55 000 personnes travaillent pour l’industrie des relations publiques en Grande Bretagne, pour un chiffre d’affaire de 6,5 billions de livres, ce qui place la GB à la deuxième place au niveau mondial après les Etats-Unis pour cette activité.

"Cette brochure donne un aperçu d’une industrie qui préfère rester dans l’ombre. Elle documente les tactiques utilisées par principales sociétés d’affaires publiques et de de relations publiques sur des thèmes comme le nucléaire, la science, l’agroalimentaire, les autorités locales.

Elle propose ensuite un tour à Londres d’une douzaine de principales sociétés de relations publiques, think tanks et organismes scientifiques financés par des entreprises au Royaume-Uni.

"Spinning the wheels" traite également du lobbying, activité qui, pour Spinwatch, constitue un sous-ensemble de l’industrie des relations publiques. D’après Spinwatch, le lobbying, bien qu’étant une activité légitime, est majoritairement mené par ou pour le compte de l’industrie. L’analyse des liens entre le personnel des agences de lobbying de milieux d’affaire et les décideurs politiques montre l’énorme disparité en matière d’accès et d’influence entre les groupes d’intérêt commerciaux qui sont en mesure de bénéficier des services des entreprises de lobbying et ceux qui mènent des actions de lobbying dans le secteur non lucratif.

- Mieux connaitre Spinwatch et commander la brochure (en anglais)

 Alliance for Lobbying Transparency

SpinWatch et d’autres organisations de la société civile préoccupés par l’influence du lobbying commercial sur la décision publique, demandent, au sein de l’Alliance pour une Transparence du Lobbying, la mise en place d’un registre obligatoire des lobbyistes.

Parmi les propositions de la campagne pour une transparence du lobbying :

- Un registre obligatoire enregistant les lobbyistes et les ressources qu’ils consacrent à leurs de lobbying.
- Un enregistrement de toutes les réunions et correspondances entre les lobbyistes et les élus, fonctionnaires et ministres. Le "Code ministériel" a été modifié en 2007 et ne contient plus l’obligation expresse d’enregistrer des réunions entre les ministres et les groupes d’intérêt.
- Des règles d’éthique applicables à l’ensemble des lobbyistes, au delà des codes de conduite volontaires et incluant par exemple l’interdiction d’employer des fonctionnaires ou leurs proches à des fins de lobbying et l’interdiction des prestations en nature et des dons.
- La fin de l’accès privilégié aux ministres et aux fonctionnaires, par exemple par les laissez-passer accordés aux industries.
- La fin du pantouflage (Revolving doors), par l’instauration d’une période suffisamment longue avant que d’anciens élus et fonctionnaires puissent prendre des fonctions de lobbyistes.

- http://www.lobbyingtransparency.org/

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires