Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - égalité femmes/hommes

Dimanche 26 mai 2019

Intranet

Accueil > Le suivi de l’actualité sur le site (...) > Dernières parutions recensées > L’élevage, la viande : le désastre

Enregistrer au format PDF

L’élevage, la viande : le désastre

Mardi 30 décembre 2008

"La soif de viande de l’humanité nuit aux animaux, à la planète et à la population humaine."

L’ONG One Voice publie un rapport "L’Elevage, la viande : le désastre", que l’on trouvera ci-dessous en téléchargement.



JPEG

Chaque semaine, dans le monde, près d’un milliard d’animaux sont abattus pour leur viande. Ce nombre colossal inclut environ 900 millions de poulets, 17 millions de moutons et de chèvres, 24 millions de porcs et six millions de bovins. Si tous ces animaux formaient une queue unique devant un abattoir, sa longueur atteindrait presque la distance de la Terre à la Lune. Mais ce ne sont pas seulement les animaux qui payent le terrible prix de cette obsession de la viande, grandissante et complètement irréaliste.

Ce rapport spécial de One Voice explique aussi que la consommation de viande avec l’industrie des élevages en pleine expansion qu’elle implique – porte atteinte à la santé humaine et à l’environnement planétaire à une échelle inédite.

Notre rapport révèle que selon une pléthore de travaux scientifiques, la viande – à l’instar d’autres produits animaux comme le lait est une des principales causes de bien des maladies chroniques ou mortelles actuelles, parmi les pires. Il fait aussi état des dégâts effrayants que l’industrie des élevages cause à la planète, depuis les crises écologiques dans lesquelles elle joue presque toujours un rôle déterminant jusqu’à la destruction des forêts tropicales et équatoriales, en passant par le changement climatique. Il montre aussi, et c’est le plus consternant, que l’industrie des élevages pille les récoltes mondiales de fourrage pour que les pays les plus riches aient leur compte de hamburgers, de steaks et de poulets tandis que les populations les plus pauvres sont affamées.

Surtout, notre rapport permet de découvrir qu’il est possible de lutter contre les ravages de la consommation de viande et de l’industrie des élevages, que c’est relativement facile, et qu’il importe de s’y consacrer d’urgence. en attendant, c’est la planète même que l’humanité est en train de grignoter peu à peu, et ce faisant, elle se condamne elle-même.

Présentation par l’éditeur


Présentation de l’ONG One Voice par elle-même

Pour une éthique animale et planétaire

One Voice puise sa philosophie dans la « révérence à la vie », chère à notre parrain Théodore Monod. Chaque animal doit être respecté dans sa nature propre et pour lui même, et considéré comme un individu doté d’une valeur intrinsèque, autrement dit, d’une dignité.

Nous menons des investigations et des campagnes pour informer le public et faire pression sur les politiques afin d’obtenir une modification des textes de loi, tant au niveau national qu’au niveau européen.

- Faire évoluer les mentalités
- Rendre visible et combattre la souffrance animale
- Défendre les droits des animaux à la dignité
- Valoriser un combat juste et noble
- Responsabiliser


A consulter également sur le site d’Adéquations, nos articles :
- Qu’est-ce qu’une alimentation durable ?
- La viande, un problème écologique

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires