Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - Egalité femmes/hommes

Dimanche 5 février 2023

Intranet

Accueil > Forum social mondial > Lutter contre le sexisme dans les organisations

Enregistrer au format PDF

Lutter contre le sexisme dans les organisations

Actualisé janvier 2023

Mardi 8 novembre 2022, par Yveline Nicolas

« Le sexisme est une manifestation des rapports de force historiquement inégaux entre les femmes et les hommes, conduisant à la discrimination et empêchant la pleine émancipation des femmes dans la société » (Conseil de l’Europe, 2019). Toutes les organisations sont concernés par le sexisme, y compris dans le domaine militant.
Ce dossier propose des ressources documentaires, enrichies périodiquement, avec notamment des exemples de chartes et textes d’engagements élaborés par différents types d’acteurs publics ou privés.


 Définition du sexisme

« Le sexisme est une manifestation des rapports de force historiquement inégaux entre les femmes et les hommes, conduisant à la discrimination et empêchant la pleine émancipation des femmes dans la société » (Conseil de l’Europe, 2019).

Les attitudes discriminatoires se traduisent ainsi par un traitement différencié des personnes dans une même situation, qui conduisent à des inégalités dans des domaines tels que l’accès à l’emploi, à des salaires égaux, à l’espace public, etc. Le sexe fait partie des 25 motifs de discrimination reconnus par la loi française. [1])

Le sexisme découle d’un mode d’organisation patriarcal ancien qui imprègne encore toutes les sociétés à différents degrés (pouvoir décisionnel majoritairement exercé par les hommes, infériorisation et invisibilisation de ce qui est perçu comme "féminin"). Tous les milieux (politiques, artistiques, universités et grandes écoles, associatifs, syndicaux, etc.) et toutes les organisations peuvent être concernées, y compris celles dont l’objectif est pourtant la promotion des droits humains et de l’égalité.

Les manifestations du sexisme sont vont des comportements souvent perçus comme anodins mais qui constituent autant de « micro-agressions » (stéréotypes, remarques, blagues sexistes) jusqu’aux atteintes les plus graves : discriminations, violences sexuelles, féminicides (en France en 2021, 122 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint). Les mécanismes du sexisme sont similaires à ceux du racisme et les deux peuvent s’additionner, renforçant les discriminations et violences contre certaines femmes, comme les migrantes.

Selon le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE), qui fait un état des lieux annuel pour la France, "le constat reste accablant : une hausse de 46% des plaintes pour harcèlement sexuel en 2019 et les mis en cause pour des crimes et délits à caractère sexiste sont très majoritairement des hommes : toutes infractions pénales confondues, 87 % des victimes d’actes sexistes, enregistrées par les forces de l’ordre, sont des femmes et 91 % des mis en cause sont des hommes". Le premier "Baromètre Sexisme" du HCE en 2022, sur un échantillon représentatif de 3000 personnes, "révèle un décalage constant entre d’un côté le vécu du sexisme, persistant, systémique et massif, et la conscience qu’il faut y répondre, quasiment unanime ; et de l’autre l’incapacité à le déceler réellement, notamment lorsqu’il se manifeste au quotidien. Le sexisme est à la fois perçu comme un fléau à combattre, et vécu comme un état de fait quasi imperceptible".

Les enquêtes montrent que la définition du sexisme et l’identification des comportements et actes sexistes ne sont pas suffisamment compris par le public. Ainsi, selon le rapport de l’Observatoire étudiant des violences sexuelles et sexistes dans l’enseignement supérieur les hommes ont un peu plus de mal que les femmes à associer un acte à un type de violence sexuelle ou sexiste. "Ils ont surtout plus de mal à affirmer la possibilité de porter plainte suite à cet acte de violence". D’une manière générale, les femmes se sentent plus concernées que les hommes. Selon le rapport 2022 du HCE, elles sont 49% à estimer qu’on ne parle pas assez de la lutte contre le sexisme contre 36 % des hommes. La méconnaissance ou la minimisation du sexisme produit des effets : 90 % des plaintes pour harcèlement sexuel au travail sont classées sans suite et seuls 0,6 % des viols sont condamnés.

Dans des milieux militants, différentes études et recherches ont été menées ; parfois à la suite de cas de harcèlements ou d’agressions sexuelles. Des féministes ont aussi travaillé de longue date sur la déconstruction du sexisme et sur des stratégies et techniques à mettre en oeuvre concrètement. Des associations, syndicats et mouvements sociaux prennent des mesures lors d’évènements pour informer, prévenir et alerter. Les ressources ci-dessous donnent un accès à des informations pratiques et à des analyses pour approfondir.

 Ressources documentaires et pratiques

Recommandations pour le milieu militant et syndical

- Education populaire et féminisme. Récit d’un combat trop ordinaire. Analyse et stratégie pour l’égalité, 2016. Fondé sur une expérience concrète dans le champ de l’éducation populaire, ce livre écrit par onze femmes donne les bases d’une réflexion et d’une action. Télécharger (306 p.)

- Guide du syndicat Solidaires "Agir syndicalement contre les violences sexistes et sexuelles au travail". "Accompagner et agir sur les lieux de travail est essentiel : questionner les préjugés, faciliter la parole, permettre des prises de conscience sur le continuum (le lien) entre « sexisme ordinaire » et violences sexistes est indispensable en direction des hommes comme des femmes. Il s’agit, en outre, de connaître les lois et de les faire appliquer pour qu’elles protègent au mieux les personnes. En tant que syndicaliste, nous devons aussi toujours mettre en avant la responsabilité de l’employeur et son obligation d’agir pour protéger les salarié·es". Télécharger (40 p.)

- Stratégies de défense des agresseurs sexuels en milieu militant – et comment les combattre. Un dossier en trois parties sur le webzine "Les Ourses à Plumes". "Ceci est un texte collectif, issu de longues discussions entre militantes féministes d’organisations politiques et de collectifs différents, mais tous ancrés à l’extrême-gauche. Cela ne signifie aucunement que les situations décrites ne se produisent pas dans d’autres cadres. Mais certains ressorts ici exposés sont spécifiques à notre milieu, et il nous faut les exposer pour mieux les combattre". Dossier en ligne

- 12 suggestions pratiques destinées aux hommes qui se trouvent dans des espaces féministes. Sur le site jesuisféministe.com

- Soutenir un-e survivant-e d’agression sexuelle. Brochure réalisée en collaboration par Ubuntu et Men Against Rape Culture. Sur infokiosque

- Le sexisme anti-homme, pourquoi il n’existe pas Collectif contre les Violences familiales et l’Exclusion (Belgique). Lire en ligne

- Féministes, voici ce que nous n’acceptons plus dans le milieu militant. " De l’humour sexiste nous assignant à notre genre à ces gestes imposés à nos corps, en passant par le piétinement de notre parole, la mixité est encore trop souvent, dans les espaces militants, une lutte dans la lutte" Un large ensemble de féministes de Poitiers s’élèvent contre le sexisme et les violences sexuelles internes à leurs espaces militants. Tribune avril 2021

- Lutter contre le sexisme dans l’éducation Nationale, Sud Education. Dossier

- Lutter contre les violences sexistes et sexuelles au travail. Fédération des acteurs de la solidarité. Télécharger brochure 12 p.

- Site ressources contre le sexisme, pour le milieu de la culture "La culture dit Stop"

Exemples de protocoles et chartes d’organisations sectorielles

Employeurs publics  : Charte de fonctionnement des dispositifs de signalement et de traitement des situations de violences sexuelles, de discrimination, de harcèlement sexuel ou moral et d’agissements sexistes. Télécharger

Milieu de la culture
- Centre National de la musique. Protocole de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelle, adopté en conseil d’administration (2020 - 2021-
- Collectif des Festivals : Charte de bonne conduite
- École nationale supérieure des Arts Déco- ratifs : Charte pour l’égalité entre les genres et la lutte contre les discriminations liées au genre et à l’orientation sexuelle dans
- Accompagnement des structures musicales et événementielles, association https://actright.best/

Milieu écologique (atelier vélo). "La démarche anti-sexiste en tant qu’homme cisgenre"

Entreprises : Charte "Pas de sexisme dans mon entreprise" (PACA, Corse).

Syndicat : Charte d’engagement CFDT pour la prévention des violences sexistes et sexuelles

Université
- Charte des étudiant.e.s de l’Université de Grenoble Alpes pour la lutte contre le sexisme, les discriminations et les violences à caractère sexuel (2016)
- Sorbonne : Charte de lutte contre toutes les formes de discriminations (juillet 2021)

Laboratoire de recherche
- (Ecole Polytechnique) : Charte contre le harcèlement sexuel et moral
- Institut de Recherche en Informatique fondamentale : Charte pour un environnement professionnel sécurisant et ouvert à la diversité (2021)

Etudes et recherches

- Domination masculine dans le militantisme. Analyse des rapports de genre au sein d’un collectif altermondialiste, SociologieS 2015. En ligne
- Le militantisme n’échappe pas au patriarcat. Nouvelles Questions Féministes, 2005. En ligne
- “ Femmes, frappez en retour ! ” La lutte féministe contre les violences sexuelles en milieu militant, en France et en Allemagne, 2020. En ligne
- Le viol en milieu militant : une analyse de l’Assemblée Antisexiste de Turin, 2017
- Lutter en féministes dans les mouvements sociaux. De la riposte à l’élaboration d’une stratégie. Des militantes du comité de mobilisation de l’EHESS 2020
- Interprétations de la tension entre principe de lute et pratique militante en matière de rapports de genre dans les organisations libertaire : le cas de l’Union communiste libertaire (Québec). Mémoire de maitrise (télécharger 168 p.)

Lutter contre le sexisme, ressources générales

- 4ème état des lieux du sexisme en France, 2022 : combattre le sexisme en entreprise, dans les médias et en politique. Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes. Dossier et téléchargements
- Télécharger le rapport annuel 2022 du HCE sur l’état du sexisme en France (pdf, 80 p.)
- Observatoire étudiant des violences sexuelles et sexistes dans l’enseignement supérieur ; Enquête nationale 2020
- Kit pour agir contre le sexisme. Trois outils pour le monde du travail. Conseil supérieur pour l’égalité professionnelle. Télécharger
- Ressources contre les violences : https://arretonslesviolences.gouv.fr/
- Contacts d’associations
- Numéros de téléphone : 3919 (Violences femmes info) ; 17 (Police nationale)
- Site de la Défenseuse des Droits ; Guide Harcèlement sexuel au travail - livret du formateur et de la formatrice
- Les victimes du sexisme en France - Interstats Analyse N°40, janvier 2022. Ministère de l’intérieur
- Du sexisme ordinaire aux violences sexuelles : repérer pour agir. Guide à l’intention des professionnel-les. (Suisse) Télécharger, 37 pages
- Guide pour la prévention et la lutte contre le harcèlement sexuel & les violences sexistes et sexuelles dans l’audiovisuel et le cinéma, Collectif 50/50 Télécharger

Au niveau international

- ONU, faits et chiffres sur les violences contre les femmes
- Conseil de l’Europe : Action contre les stéréotypes de genre et le sexisme ; Télécharger brochure sur le sexisme
- Prévenir et combattre la violence faite aux femmes
- Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique

Ressources sur le site d’Adéquations

- Brochure "Vers l’égalité des femmes et des hommes : questionner les masculinités." Télécharger (76 p.)
- Rubrique documentaire sur les masculinités
- Concepts et notions de l’égalité, du genre, du féminisme
- Violences contre les femmes, définitions ONU
- Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique

Notes

[1] (âge, sexe, origine, appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une prétendue race, grossesse, état de santé, handicap, caractéristiques génétiques, orientation sexuelle, identité de genre, opinions politiques, activités syndicales, opinions philosophiques, croyances ou l’appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée, à une religion déterminée

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires