Site de l’Association Adéquations
Développement humain durable - diversité culturelle - solidarité internationale - Egalité femmes/hommes

Samedi 26 novembre 2022

Intranet

Accueil > Nos projets & actions en cours > Formations : égalité femmes-hommes, développement durable, (...)

Enregistrer au format PDF

Formations : égalité femmes-hommes, développement durable, solidarité internationale

Vendredi 4 novembre 2022

Voici les principales formations et conférences proposées par Adéquations en 2022-2023 : égalité femmes-hommes et analyse genre, éducation non sexiste et droits de l’enfant, égalité femmes-hommes dans la solidarité internationale, dans la transition écologique.
Les formations d’Adéquations sont organisées en fonction de la demande des associations, collectifs, collectivités territoriales, institutions.


 Présentation générale des formations

Organisées à la demande des institutions, associations, collectivités locales, les formations d’Adéquations visent notamment le renforcement des savoirs et des capacités des professionnel-les amenés à prendre en compte la dimension genre dans leurs activités et projets. Des conférences-débats de sensibilisation peuvent également être données, pour tous publics.

A noter : actuellement, Adéquations répond uniquement à la demande d’organisations, associations et institutions et organise des sensibilisations, formations ou accompagnements ciblés destinés spécifiquement en interne à ces organisations et/ou aux publics qu’elles mobilisent.

La plupart de nos interventions sont proposées selon différents modules :

- Exposé et échanges dans le cadre d’une conférence-débat
- Sensibilisation d’une demi journée
- Sensibilisation-formation d’une journée
- Formation plus approfondie de deux à trois jours, le cas échéant avec un accompagnement (notamment sur les pratiques professionnelles)
- Formation-action et accompagnement de projets sur une durée plus longue
- A distance en format numérique : conférence-débat ou atelier court de 1h30 à 2h.

Notre démarche privilégie les méthodologies et outils interactifs (photo-interprétation, vidéos, analyse en sous-groupes, débats et jeux de rôle), articulés avec des apports de connaissances (synthèse de recherches, chiffres, textes officiels) et des applications pratiques sur des projets. Quand c’est possible ou souhaité, la formation s’appuie sur les projets des participant-es et/ou des expériences concrètes déjà menées, complétés par des outils pratiques développés par Adéquations ou d’autres déjà expérimentés.

Adéquations peut proposer ponctuellement des formations par des collaboratrices-teurs externes spécialisés ou des partenaires associatifs proposant des thématiques complémentaires.

 Qu’est ce que le "genre" ? Qu’est-ce que l’égalité femmes-hommes ?

Public ciblé  : tous publics, associations, collectivités territoriales, administrations, milieux éducatifs, entreprises…

A la fois catégorie d’analyse sociologique et méthode pratique pour la mise en oeuvre concrète des droits et de l’égalité femmes-hommes, "l’approche genre" nécessite souvent d’être approfondie et testée dans la pratique, notamment ses processus et outils méthodologiques (budgétisation sensible au genre, diagnostics genre, indicateurs d’impact genre, etc.). Cette sensibilisation ou formation (selon la durée choisie) vise à présenter et à débattre avec les participant-es des concepts, idées reçues, controverses et applications concrètes de la notion de "genre". Elle donnera des éléments de compréhension de l’approche genre à partir des politiques publiques, de l’international au local en passant par les engagements européens et par la présentation d’initiatives d’actrices et acteurs, société civile ou administrations et collectivités.

Parmi les enjeux abordés :
- Brainstorming autour du genre et des notions associées (égalité, discriminations, intersectionnalité, masculinités...) ; construction et déconstruction des stéréotypes.
- Politiques et engagements internationaux ; cadres institutionnels, lois, conventions.
- Démarches et outils pratiques de mise en œuvre.
- Acteurs et actrices, campagnes et mobilisations, enjeux d’actualité.

Plus de renseignements : ynicolas(at)adequations.org

 Comment intégrer l’approche et les outils du genre dans les actions de développement, de coopération et de solidarité internationale ?

Public ciblé : associations, réseaux et collectifs dans le domaine de la solidarité internationale, collectivités territoriales et coopération décentralisée, centres de ressources…

De plus en plus d’organisations de la société civile, ONG, collectivités territoriales, institutions engagées dans la solidarité internationale et la coopération s’efforcent d’inclure une approche genre, dans leurs projets, programmes, plaidoyers, fonctionnement et procédures. La prise en compte intégrée de l’égalité femmes-hommes favorise à la fois l’efficacité des initiatives et l’atteinte des engagements en faveur des droits humains et de la participation de tous les acteurs et actrices, dans la diversité des groupes sociaux. De plus, l’intégration d’une approche genre (diagnostic, mise en oeuvre, indicateurs, évaluation) devient une conditionnalité des institutions de développement et de coopération et des bailleurs de fonds. En un ou plusieurs modules, selon le niveau d’approfondissement souhaité, cette formation aborde les aspects suivants :

- Introduction à l’approche genre dans le développement et la solidarité internationale : repères historiques, enjeux d’actualité (perspective intersectionnelle, transition écologique, ODD, climat, diplomatie féministe, Agenda Femmes paix et sécurité, etc.), acteurs et actrices, organisations des sociétés civiles et mobilisations féministes.
- Intégration de l’approche genre dans les projets, le plaidoyer et l’éducation à la solidarité internationale, dans l’organisation et le fonctionnement des organisations. Méthodologies, grilles et outils d’analyse genre.
- Genre, gestion du cycle de projet et indicateurs : intégrer l’approche genre à toutes les étapes d’un projet, de la conception à l’évaluation et formuler des indicateurs de genre.

Cette formation s’appuiera notamment sur les projets des participant-es, pouvant comprendre une phase de préparation et de recueil des initiatives et des besoins exprimés.

Plus de renseignements : ynicolas(at)adequations.org

 Repérer les stéréotypes et garantir une éducation non sexiste dès le plus jeune âge

Public ciblé : professionnel-les de la petite enfance, personnels de l’Education Nationale, animatrices et animateurs, travailleuses et travailleurs sociaux, bibliothécaires etc…

Ces formations ont un double objectif :
- Sensibiliser les participant-es aux impacts des stéréotypes et des comportements sexistes sur le développement de la personnalité des enfants (ou adolescent-es) ainsi que sur la production des inégalités et des violences ;
- Impulser une réflexion sur leur propre pratique et, le cas échéant, les soutenir dans l’élaboration d’un projet visant la promotion de comportements non sexistes.

Elles s’articulent autour des thématiques suivantes avec focus selon le profil des participant-es : la construction des identités sexuées, inégalités et violences en germe, les principes d’une éducation égalitaire, l’analyse des pratiques professionnelles (interactions entre adultes et enfants, entre professionnel-les et parents et entre professionnel-les d’une même équipe), la clarification des concepts du genre, le contexte législatif relatif au genre et à l’éducation non sexiste (dont les textes de l’Education nationale), la littérature de jeunesse et l’analyse d’outils pour une éducation non sexiste.

Nous proposons des modules sur mesure : de la séance de sensibilisation ou de formation à l’accompagnement dans la durée d’une même équipe, accompagnement qui alterne journée de formation, observation participative des pratiques dans les structures et retour sur ces pratiques.

Plus de renseignements : contact(at)adequations.org
voir aussi www.adequations.org/spip.php ?article1275

 L’éducation des garçons : un enjeu fort de l’égalité des sexes

Public ciblé : Professionnel•les de l’animation et professionnel•les de l’Education nationale (professeur•es, infirmiers et infirmières scolaires, chef•fes d’établissement, CPE, conseillères et conseillers pédagogiques, inspectrices et inspecteurs)

Aujourd’hui encore la majorité des stratégies éducatives pour atteindre l’égalité femmes-hommes visent quasi exclusivement les filles ou les jeunes filles et se limitent à les pousser vers les terrains dits masculins dans une logique de « rattrapage ». Cela conforte que ce qui est « masculin » vaut davantage et explique la difficulté des garçons à adopter des identités compatibles avec l’égalité des sexes.

Cette formation a pour objectifs de :

- Faire mieux comprendre les mécanismes de la domination masculine
- Souligner le prix à payer par les garçons et les hommes pour le maintien de cette domination
- Faciliter l’identification des pratiques éducatives alimentant la domination des garçons (en milieu scolaire ou dans un contexte de loisirs)
- Partager avec les participant-es des pratiques éducatives encourageant chez les garçons le développement d’identités compatibles avec l’égalité des sexes

Matériel proposé et ressources :

La brochure d’Adéquations « Vers l’égalité des femmes et des hommes : questionner les masculinités » sera remise dans sa version papier aux participant•es dans la limite des stocks disponibles. Voir ici la version en ligne : www.adequations.org/spip.php ?article2437

Plus de renseignements : contact(at)adequations.org

 Promouvoir une littérature de jeunesse non sexiste

Public ciblé : professionnel-les de la petite enfance, personnels de l’Education nationale, animatrices et animateurs, travailleuses et travailleurs sociaux, bibliothécaires etc…

Les albums de jeunesse entrent très tôt dans l’univers des enfants : au sein de la famille, à la crèche, puis à l’école où ils font partie intégrante du parcours scolaire. Ils participent d’autant plus à la construction de l’identité des enfants que ce sont des objets culturels valorisés. Or dans le littérature de jeunesse le pire et le meilleur coexistent.

Les participant-es de la formation sont invité-es dans un premier temps à repérer les stéréotypes sexistes récurrents dans la littérature de jeunesse, puis dans un second temps à s’approprier le contenu progressiste d’une sélection d’albums de jeunesse non sexistes.

Cette formation s’appuie notamment sur des outils conçus par Adéquations, disponibles en ligne ou à la demande :
- Un livret-bibliographie recensant 120 albums de jeunesse non sexistes (disponible en ligne) : >>>>
- Un guide pratique avec fiches d’activités pour vingt albums de jeunesse non sexistes (disponible en ligne) : >>>>
- L’exposition Des albums de jeunesse pour construire l’égalité (disponible à la demande) : >>>>

Plus de renseignements : contact(at)adequations.org

 Les Droits de l’Enfant à l’épreuve des discriminations sexistes

Public ciblé : actrices et acteurs de la défense des droits de l’enfant, actrices et acteurs de l’éducation au développement (EAD) et à la citoyenneté, professionnel-les de la petite enfance, personnels de l’Education Nationale, travailleuses et travailleurs sociaux…

L’objectif de cette formation est double :

- Mettre en évidence les entraves à l’exercice des droits de l’enfant du fait des discriminations sexistes et des violences de genre par l’analyse des articles de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) les plus significatifs au regard de cette problématique : droit à la santé, à l’éducation, à la liberté d’expression, à l’accès aux loisirs, à une protection contre toutes les formes de violence, à un niveau de vie décent etc.
- Outiller les professionnel-les pour leur permettre d’aborder ces questions avec les enfants.

Les outils utilisés : powerpoints, vidéos, exposés, ateliers et discussions - Le guide d’Adéquations « Pour la mise en œuvre de la Convention Internationale des droits de l’enfant à partir de l’approche de genre » : >>>>
- L’exposition « L’égalité filles-garçons, c’est bon pour les droits de l’enfant. Et le respect aussi ! » qui s’adresse aux enfants de 6 à 12 ans, sera également présentée. >>>> )]
- Le guide d’animation de l’exposition

Plus de renseignements : contact(at)adequations.org

 Vers l’égalité femmes-hommes : les masculinités en question

Public ciblé : tous publics, associations, collectivités territoriales, administrations, milieux éducatifs, entreprises…

En France l’approche des « masculinités » reste encore mal connue. Les sensibilisations au genre traitent souvent surtout « des femmes » et la participation des hommes à la mise en œuvre de l’égalité femmes-hommes est peu mise en avant. Cette formation d’Adéquations vise à éclairer en quoi le maintien des inégalités et des violences subies par les femmes a aussi un coût pour les hommes, quels bénéfices les hommes tireraient d’une société ayant rompu avec ces mécanismes et comment les hommes peuvent s’impliquer en faveur de l’égalité femmes-hommes.

Elle s’appuiera sur des exemples concrets, des témoignages d’hommes engagés, des recommandations pratiques pour les acteurs et actrices de l’égalité et les politiques publiques.

Les outils utilisés : vidéos, powerpoints, quiz, exposés, ateliers et discussions.
La brochure pédagogique "Vers l’égalité des femmes et des hommes : questionner les masculinités" de 30 pages sera fournie aux participant-es, dans la limite des stocks disponibles

Plus de renseignements : contact(at)adequations.org

 L’égalité femmes-hommes dans le développement durable, la transition écologique et le climat

Public ciblé : associations, réseaux et collectifs dans le domaine de la solidarité internationale ou du développement local, collectivités territoriales et coopération décentralisée, centres de ressources…

Module de sensibilisation une demi-journée ou conférence-débat tous publics.

Les approches du développement durable / transition écologique / climat et celles visant l’égalité femmes-hommes restent insuffisamment articulées. Elles offrent pourtant des similarités en termes d’attention portée à l’implication d’une diversité d’actrices et acteurs, à l’analyse des implications des facteurs environnementaux, sociaux, économique, culturels… La prise en compte conjointe du genre et de la transition écologique peut être un levier de changement renforcé.

Ces approches questionnent la notion classique de développement, dans le contexte actuel de la lutte contre les changements climatiques, ainsi que des Objectifs de développement durable, du niveau local au niveau international. Elles peuvent aussi fournir des pistes de mise en œuvre opérationnelles dans des domaines très variés : éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, évolution des modes de production et de consommation, aménagement de l’espace public, santé environnementale, genre et emplois verts, etc.

Cette sensibilisation est modulée selon qu’elle concerne la sphère de la coopération et la solidarité internationale et/ou le développement territorial (Agendas 2030 et autres politiques territoriales de transition écologique et climatique). Elle aborde les enjeux suivants :
- Introduction aux apports croisés de l’approche développement durable et de l’approche genre : repères historique, conférences internationales, engagements, cadres institutionnels, enjeux d’actualité (égalité femmes-hommes dans les négociations climat et biodiversité).
- Genre, transition écologique, climat : mobilisations des organisations de la société civile, écoféminismes, plaidoyers pour la justice climatique.
- Discussions sur des applications possibles en matière de projets, de plaidoyer et d’éducation à la citoyenneté, de fonctionnement des organisations.

Les outils utilisés : powerpoints, vidéos, exposés, cas pratiques, ateliers et discussions.
- L’exposition d’Adéquations "Transition écologique : enjeux et atouts de l’égalité femmes-hommes" peut accompagner cette formation

Plus de renseignements : ynicolas(at)adequations.org

 Ateliers « Stéréotypes, préjugés, discriminations »

Public ciblé : collégien.ne.s, lycéen.ne.s, étudiant.e.s, jeunes adultes en réinsertion ou en accompagnement professionnel en Ile-de-France.

Animés par deux intervenant.e.s (Yovan Gilles et Federica Bertelli), ces ateliers d’une durée de 2 heures sensibilisent de façon participative aux stéréotypes, préjugés et à la lutte contre toutes les formes de discriminations qui en découlent. L’approche est multidisciplinaire (juridique, historique, anthropologique, culturelle et sociale). Seront abordés les discriminations d’un point de vue historique et juridique, la loi (tribunal pénal et tribunal civil) et les critères prohibés, les sanctions, les poursuites et les procès victorieux, ainsi que les différentes méthodes et pratiques de lutte contre les discriminations. La question du genre et de l’égalité femmes-hommes, notamment l’égalité professionnelle y est développée.

Ces ateliers peuvent être complétés, si souhaité, par un module supplémentaire de simulations d’entretien individualisé quand il s’agit de postuler à un stage ou à un emploi. L’objectif de ce module pratique, sorte de coaching personnalisé de mise en situation, est d’outiller les participant.e.s pour leurs futurs entretiens professionnels, en les préparant aussi bien à répondre à des questions tout à fait légitimes qu’à des questions-pièges - potentiellement discriminantes et illégales - qui pourraient leur être posées (questions indiscrètes d’ordre privé par exemple la plupart du temps).

Ces ateliers sont animés par l’association Les Périphériques vous parlent, partenaire d’Adéquations.
Ils peuvent être proposés à titre gratuit au milieu scolaire et aux structures d’accompagnements dans l’emploi en Ile-de-France. Pour les autres régions, merci de nous contacter pour les conditions matérielles”

Plus de renseignements : contact(at)adequations.org

 Lutte contre les discriminations : ni discrimant•e, ni discriminé•e

Public ciblé : tous publics dont professionnel•les d’association intervenant auprès de personnes susceptibles d’être discriminées, travailleuses et travailleurs sociaux,agent–es des collectivités territoriales, professionnel•les de l’éducation,professionnel•les des services « Ressources Humaines » etc.

Selon une enquête du Défenseur des droits, près d’un tiers des agent•es de la fonction publique estiment avoir déjà subi une discrimination au cours de leur carrière et les trois-quarts des victimes de discrimination avouent ne pas avoir réagi, principalement par résignation ou par peur des représailles. Ces chiffres soulignent à eux seuls la nécessité de former très largement à la lutte contre les discriminations. Coûts psychologiques mais aussi bien souvent économiques pour les personnes, les discriminations constituent par ailleurs une entrave à la cohésion sociale ainsi qu’un immense gâchis des talents et de l’énergie créative dont nos sociétés ne sauraient se passer pour relever les défis d’un développement humain durable.

Cette formation a un double objectif : faire prendre conscience aux personnes des discriminations qu’elles sont susceptibles de commettre et les inviter à ne pas les tolérer si elles en sont elles-mêmes victimes ou témoins.

Contenu : ampleur des discriminations, origine et impacts des discriminations, les discriminations au regard de la loi, clarification des concepts, études de cas, recours, ressources complémentaires et, selon la modalité de formation adoptée, accompagnement à l’élaboration et au suivi d’un plan d’action.

Plus de renseignements : contact(at)adequations.org

 Parmi nos références

• Institutions, centres de formation, administrations
Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Agence française de développement, ministère de la Transition écologique, Centre culturel français au Tchad, CNFPT, etc.
IFOREP, Arene Ile-de-France, CEMEA, LALIF, CCAS Montreuil, F3E, Coopdec conseil, CREDES
Délégations Régionales et Missions Départementales aux Droits des Femmes et à l’Egalité : Aisne, Corrèze, Creuse, Ile-de-France, Limousin, Poitou-Charente, Deux-Sèvres, Hauts-de-Seine
SNCF

• Collectivités territoriales
Villes : Aubervilliers, Brest, La Courneuve, Paris, Nanterre, Suresnes, Malakoff, Limoges, Dijon, Poitiers, Guéret, Fontenay-aux-roses, Issy les Moulineaux, Oullins, Rennes, Saint-Denis, Saint-Ouen, Bagnolet, Vaulx en Velin, Gardannes…
Départements et régions : Conseil départemental de l’Essonne, de Seine-Saint-Denis, du Val de Marne, Hauts-de-Seine, Pays de la Loire, Charente Maritime, Aisne, Jura, Pyrénées Orientales, Alpes de Haute-Provence ; Conseil régional d’Ile-de-France, Picardie, Bretagne...

• ONG et Réseaux et centres de ressources régionaux ou départementaux
AVSF, Coordination Sud, FORIM, Université d’été du CRID, Plateforme Educasol, Handicap International, CEMEA, LALIF, Samu social international, Géode 95, Voisins Malins...
Lianes Coopération, RESIA, Savoie Solidaires, CADTM Lille, LorSud Lorraine, CASI Bretagne, MIR, GESCOD, Horizons Solidaires...

• Milieux éducatifs / Education nationale / Enseignement supérieur
Université de Genève, Université de Bordeaux, Université de Dijon, Université d’Evry, Université Catholique de Paris, Sorbonne-Paris 13
Inspection Académique des Hauts de Seine, Inspection Académique de la Creuse, Inspection Académique de la Charente, Ligue de l’Enseignement de Paris, Tulles, Dijon, etc.
Réseau des crèches parentales Accep, association des crèches crescendo

Haut de page
Accueil | Contact | | Mentions légales | Plan du site | Membres et partenaires